Blog,  Incontournables,  Les Mots de la Langue des Oiseaux,  Lettre A,  Lettre E,  Publications 101 à 200

Aimer en langue des Oiseaux

Aimer en Langue des Oiseaux
Aimer en Langue des Oiseaux

Il est primordial d’entendre à la Lumière de la langue des Oiseaux ce que signifie le mot « Aimer ». À ce titre j’ai reçu beaucoup de demandes sur la signification d’Aimer, de l’Amour en général au travers de ce langage des Oiseaux. Jusqu’à il y a peu de temps, je n’en avais qu’une définition en quelque sorte purement mentale, réfléchie, philosophique. La Vie est ainsi faite qu’elle nous apporte toujours les réponses à ces questions les plus profondes de notre Être, qu’aujourd’hui je peux donner en une définition, liée à un vécu, à une expérience étayée par cette réflexion que j’évoquais avant.

Que signifie Aimer en Langue des Oiseaux ?

Tout d’abord il convient de prendre conscience qu’Aimer est un mot, donc un « Terme ». Un « terme » signifie qu’il s’agit d’un moyen pour « terminer » quelque chose, en posant une limite à son étendue. Ainsi le terme « Aimer » est censé renfermer (limiter) un concept absolu, c’est à dire la réalité de toute chose créée dans un simple mot. On comprendra ici mieux pourquoi le mot « Aimer » va du goût prononcé pour les fraises, en passant par le chocolat, puis les plaisirs du Surf, jusqu’au sentiments que l’on porte à sa compagne ou à son compagnon, et finit aux sommets de toutes les passions. Aimer c’est le plus grand fourre-tout de la Création. Il s’agit là d’un Terme qui a du mal à contenir ce qu’il définit, il est trop court, trop étroit et surtout trop limitatif, bref c’est un terme.

La langue des Oiseaux amène au mot « Aimer » sa vraie dimension en faisant de lui ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’Être, un Mouvement… C’est « M » « EST » en langue des Oiseaux, et cela signifie tout simplement que le « Mouvement » « EST ». le graphisme de la Lettre M l’évoque à merveille, c’en est une expression exacte. On constate au sommet de celle-ci, 2 pointes, symboles des Opposés originels Célestes, qui descendent vers Trois extrémités sur le plan Terrestre en s’unissant en leur centre… Tout EST là, dans ce mouvement de 2 vers 3 par l’Union au travers de la Lettre (l’Être).

Pour aller plus loin, en énonçant que le « Mouvement » « EST » la langue des Oiseaux nous révèle un immense secret qui consiste à entendre qu’AIMER c’est ÊTRE. Tout est donc contenu dans cette réalité de l’Être, au travers du mouvement qu’est son expression sous toutes ses formes.

Il est bon maintenant à la lumière de ce qui vient d’être dit de donner une définition du « terme » ou mot ÊTRE par la langue des Oiseaux ce qui nous permettra d’entendre ce qu’il signifie puisque AIMER c’est ÊTRE.

Que signifie ÊTRE en langue des Oiseaux ?

Nous avons vu que le mot AIMER c’est en langue des Oiseaux « M » « EST » qui signifie que le « Mouvement » « EST ».

Il en va de même pour le mot ÊTRE qui signifie en langue des Oiseaux : « EST » « TRE » et « TRE » c’est Trois donc ÊTRE c’est « EST » « TROIS » (comme le passage ÉTROIT qui nous permet de nous réaliser en tant qu’Être). La relation est évidente avec la TRINITÉ qui nous habite (ESPRIT – CORPS – ÂME) qui est évoquée dans le Schéma de la Grande Trinité qui regroupe ces Trois Ternaires du processus de la Création.

Nous pouvons donc grâce à la langue des Oiseaux dire qu’ÊTRE signifie : « EST » « TROIS » ou « EST » « ESPRIT-CORPS-ÂME ». Cela s’appelle une définition qui invite à réaliser d’urgence la réunification de nos grands principes duels au travers de cette Trinité.

Conséquence directes dans nos Vies

Il est toujours intéressant de donner une définition et d’apporter de la Lumière à ce genre de questions existentielles, parce qu’une définition (qui est une suite de termes donc limitée) amène à une ouverture de conscience sur des réalités qui deviennent par là accessibles au mental. Cependant tant qu’une définition reste un concept, ce que j’évoquais dans l’introduction me concernant, cela n’a que peu ou pas d’implications dans notre quotidien. Ainsi voici maintenant quelques pistes pour en réaliser une application bien concrète dans notre existence.

AIMER au quotidien c’est ÊTRE au quotidien et ÊTRE au quotidien c’est épouser le mouvement de la Vie qui circule en tout et en Nous. C’est éviter de mettre des mots, en pensant toujours qu’ils sont des termes limitatifs et réducteurs, sur toute expression de ce que l’on croit ÊTRE l’Amour, parce que les mots, en enfermant le mouvement, en deviennent des maux.

Je m’explique : en lieu et place de dire « je t’aime » à un être cher par exemple, il est mille fois plus significatif de lui porter une attention réelle et durable, de faire preuve de compréhension, de tendresse, de douceur tout autant que de fermeté, d’authenticité, d’honnêteté envers Elle ou Lui et soi-même, lorsque cela est nécessaire, puisqu’il nous faut ÊTRE. Cela semble une évidence et c’est bien parce que c’en est une qu’elle est difficilement accessible, et qu’elle a souvent le souffle court. Ce n’est pas là une merveille qui vient illuminer notre corps émotionnel, et elle relève plutôt de l’Amour-Volonté, de l’Amour-Compréhension qui sont là à l’œuvre.

ÊTRE c’est ne plus faire les choses parce que c’est bien de les faire, ou parce que cela nous donne une belle image, mais parce que l’on a compris le mouvement de la Vie, et que celle-ci nous appelle au travers de toute action à ÊTRE ce qu’elle nous invite à ÊTRE dans l’instant. Cela peut revêtir mille visages, puisque la Vie ne nous limite pas à ce que nous croyons ÊTRE, mais nous appelle toujours à ÊTRE plus que cela.

L’Amour qui vient s’incarner dans le verbe AIMER ne doit pas s’identifier à une émotion, mais bien à une réalisation de soi au travers du mouvement que l’Amour implique. Dire « JE T’AIME » c’est alors dire « J’AIME » cette proposition que la Vie d’ÊTRE à tes côtés, et c’est ÊTRE à la hauteur de cette proposition par un épanouissement de Soi dans l’action, et l’authenticité de SOI.

Ainsi, si la Vie nous appelle à balayer, nettoyer, et accomplir quelque tâche ménagère, épouser son mouvement sera de reconnaitre sa présence dans cette poussière que l’on enlève, et l’aimer comme telle, parce qu’elle nous enseigne par analogie à l’enlever aussi en nous par l’action.

Si nous sommes au travail et que nous ressentons quelques difficultés avec des collègues ou des supérieurs, épouser la Vie c’est reconnaitre que le réel problème est en Soi, parce que c’est bien en nous que se cristallise cette dissension qui ainsi mise en Lumière sera plus facile à guérir parce que nous en verrons les causes qui nous empêchent d’ÊTRE.

Épouser le mouvement de la Vie, l’Amour c’est faire preuve de la Disponibilité de l’Animal, de la Générosité du Végétal, de la Force et de la Beauté du Minéral en tout acte qui nous invite à l’action…

Enfin, et pour en finir avec cette définition du mot AIMER en langue des Oiseaux, il faudra se rappeler sans cesse qu’AIMER c’est ÊTRE et qu’épouser le mouvement c’est le sentir en Soi dans tout ce qu’il nous est demandé d’accomplir au quotidien. C’est une forme d’apprentissage de la résilience, au travers de ses Trois grands Principes qui sont notre richesse : La LUMIÈRE – L’EAU – L’AIR ou en langue des Oiseaux L’OR. C’est cela que nous apprenons, ÊTRE c’est devenir cette Trinité de L’OR, en Géométrie Sacrée une pyramide à Trois Côtés qui procède à sa réunification en son sommet et qui symbolise l’ÊTRE accomplit. Je vous laisse méditer…

%d blogueurs aiment cette page :