Alphabet Numérologique et Langage des Oiseaux

L'Alphabet et la langue des Oiseaux
L’Alphabet et la langue des Oiseaux

 

Dans les pages qui suivent, vous découvrirez un Alphabet construit à partir de la Langue des Oiseaux et relié à la numérologie relative à l’emplacement des Lettres dans l’Alphabet, et donc au Nombre auquel sont « attachées » celles-ci. Cet Alphabet est également construit à partir de l’analyse symbolique du dessin des Lettres, qui laisse très peu de place à l’interprétation personnelle. En reliant Numérologie, Symbolisme, et Langue des Oiseaux nous obtenons un « outil » fiable qui permet de lire l’Envers des Lettres, l’Ombre de leur Nombre, et ainsi d’en saisir toute la profondeur et le sens caché qu’elles dévoilent par cette méthode.

C’est dans le partage que l’on grandit à Soi-même : Participez à la construction de cet « ILO ».

Soumettez vos avis, vos commentaires sur cet Alphabet, et participez ainsi à la Construction d’un îlot de Connaissance qui ici se nomme ILO de la Langue des Oiseaux, afin de toujours proposer des contenus de qualité, fruits d’une collaboration et de partages constructifs.

L’Alphabet Numérologique Symbolique (Voir aussi l’Alphabet Visuel)

Il n’existe pas d’alphabet de la langue des Oiseaux pour la bonne raison que ce n’est pas une langue. Alors la seule possibilité d’en offrir une compréhension dans son principe est une analyse simple, à la fois Symbolique et intuitive des Lettres, qui servent à construire les mots, parce que la langue des Oiseaux répond à cet adage:

Lettre construit le « Mot » et le « Mot » construit l’Être.

Il s’agira donc de notre alphabet courant et de son analyse au travers de la langue des Oiseaux dans son principe.

En effet la langue des Oiseaux, est celle qui Oit (du verbe Ouïr) le « Haut », d’où proviennent les deux principes opposés fondamentaux du Céleste. Ainsi OI-S-EAU est « Ouïr le Haut » de la forme (J’) OIS (le) HAUT. Les messages du « Haut » deviennent alors des Mots faits de Lettres (Petits Symboles…) pour construire l’Être.

A.    Que signifie MOT ?

Manifestation du « O » (Haut = Principes Célestes manifestés dans le Créé « O ») sur Terre.

Ainsi il s’agit de la Manifestation de (l’Amour) du « Haut » sur Terre.

B.    Construction des mots

Les lettres des mots sont une construction humaine intuitive au départ, issue du « senti » à leur origine. Elles sont destinées à symboliser un « Son » et une « Idée » et/ou aussi un « Concept ». Leur construction en effet n’est pas due au hasard, mais liée à la culture, la religion, l’inconscient collectif et le conscient, tout autant qu’à l’imprégnation d’autres cultures, religions et inconscients….

Ainsi l’évolution des caractères est toujours la traduction de cet inconscient (n’oublions pas que tout est double et donc qu’une lettre est une expression manifestée qui contient aussi son autre principe « Esprit » non manifesté). Ils évoluent donc forcément avec le progrès technologique et l’adaptation puis la maîtrise et l’intégration de notre environnement et milieu sociétal.

C.    L’intuition et les Nombres pour comprendre l’Envers

L’étude des caractères typographiques traduit en son temps la réalité qui la sous-tend, spirituelle et inséparable puisque équilibre de notre réalité physique et matérielle : l’Endroit.

Nous vivons dans une Dualité qui est matérielle et spirituelle à la fois. L’accès à la partie inconsciente de celle-ci, spirituelle, n’est possible qu’avec l’intuition, au travers de la langue des Oiseaux par exemple, mais l’est aussi au travers des Nombres dans leur Essence symbolique. En effet, ces derniers sont l’expression de l’architecture de l’univers, ils sont messagers de l’Envers. Nous retrouvons ainsi les Nombres au cœur même des Mots où ils viennent apporter une autre dimension à ceux-ci.

D.    L’Analyse intuitive

Elle se base sur une logique de fait, ainsi que sur le ressenti et l’impression que laisse un caractère. Cette analyse suppose de détacher l’Essence de celui-ci, son sens symbolique d’abord, puis la manière dont le conscient et l’inconscient modèlent sa forme. Ensuite il convient de le rapprocher de la numérologie, de sa réalité de Nombre, puisqu’il occupe une place dans l’alphabet, afin d’en saisir le sens profond qui est lié à cette autre réalité de lui.

Il est divers alphabets qui se réclament traduire la langue des Oiseaux. J’en propose un de plus, intimement lié à la symbolique des Nombres, ce qui le rend inédit. Il répond ainsi à d’autres questions, et peut alors éclairer d’une autre lumière notre recherche intérieure.

E.     Analyse des Mots

Souvent la Première lettre est le concept et sa symbolique. Le reste des lettres en apporte la construction, le développement ou la composition. Ainsi, il y a aussi très souvent un pivot dans le mot qui met en miroir les lettres qui le succèdent à celles qui le précèdent. L’analyse est donc très intuitive et ne répond pas véritablement à des règles. Il faut prendre en compte le placement, la relation des principes, le lieu exprimé (Manifesté ou non manifesté) … Les lettres doivent être aussi vues en « Paires » pour en entendre la dualité, parfois en ternaire pour en comprendre la globalité. La dernière lettre d’un mot en fonction de sa construction (paire – ternaire) indique aussi l’action entre les paires. Le « X » à la fin du mot indique souvent l’Union des principes, leur fusion, un S indiquera lui la réalité décrite dans son plan Céleste…

Les Consonnes

En Langage des Oiseaux signifie qui « Sonne » dans le « Con » (préfixe que nous avons déjà analysé et qui signifie le Créé) donc le manifesté.

Les Voyelles

En langage des Oiseaux signifie ce qui exprime la Volonté Céleste du « i » dans le « L » (principe féminin incarné).

« Vo » = Volonté – « Y » = « i » – « Elle » = « L »


A,a

1ère Lettre de l’Alphabet = Unité duelle du « un » en langue des Oiseaux

Première Voyelle de l’Alphabet : 1

L’Unité Duelle originelle, l’Âme, le Feu…et le Compas

La lettre A dans son dessin, pour le moins en Majuscule, évoque deux obliques partant du haut, dont le sommet est la conjonction Céleste de deux Polarités opposées qui s’éloignent mais restent liées en leur centre par une barre horizontale.

Il s’agit de l’Unité originelle des principes opposés. Ainsi, c’est pour cette raison que les deux principes obliques continuent au-delà de la barre horizontale, afin de signifier qu’il s’agit d’une liaison qui les rend inséparables et qui les polarise.

Le A majuscule évoquera ainsi l’unité duelle originelle. Le « un » qui représente l’espace primordial duquel Tout est engendré. L’Alpha de la phrase « l’Alpha et l’Oméga ». C’est pour cette raison qu’elle occupe la 1ère place de l’alphabet.

Le « A » donne vie aux mots Amour, Astre, Azur… C’est aussi le « Compas » attaché au cercle de la Globalité de la Création.

La Minuscule « a » évoque aussi cette unité originelle au sein du non manifesté, cet espace qui contient la Dualité, où par son dessin l’on devine un « 2 » ou plutôt un « S » inversé fondu dans un « i » sans son point.

Selon la typographie il existe toujours un cercle à gauche et une barre verticale à droite (sans point pour exprimer le non manifesté) qui s’y fond, symboles de la Dualité dans la présence de deux principes opposés, inséparables, dans ce qui est « métaphysique » ou le non manifesté.

Remarque :

Le « a » minuscule apparait comme le Verbe non encore exprimé (puisqu’il est encore « Esprit ») et devient quasiment le miroir de « e » qui est lui l’expression du Verbe manifesté. En voici la représentation dans la lettre « æ » qu’on retrouve dans ex-æquo qui signifie une égalité…

C’est aussi la première voyelle de l’alphabet donc elle sera l’expression de la volonté Céleste au travers de l’Espace, dans les mots où elle se trouvera.

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « A » dans l’Abécédaire :


B,b

Deuxième Lettre de l’Alphabet : La Dualité du « Deux » en langue des Oiseaux.

Première Consonne de l’Alphabet : 1

Le Rythme, Le Créé, le Manifesté dans la Dualité…

1 – La Majuscule de la lettre B

Elle évoque un demi Huit coupé en son centre par une barre verticale. Ainsi cette barre verticale symbolise le Haut, le Céleste qui vas vers le Bas, comme dans le E. Comme dans le E encore, nous avons aussi trois points de jonction avec cette verticale, qui la joignent dans le Céleste / Humain / Terrestre. La différence avec le E est la jonction par deux demi-cercles entre le Centre et le Haut et le Centre et le Bas.

La présence de ces deux demi-cercles, donc faits de courbes, vers la droite expriment le Créé, le manifesté. Il s’agit de la partie créée de la Dualité, le visible dans la matière, le Conscient, l’Endroit. De plus la division au niveau humain suggère deux Temps du manifesté. Un premier Temps du Céleste vers l’Humain, et un second Temps de l’Humain vers le Terrestre.

C’est donc une expression du rythme différend entre les Mondes, et par là une expression de la réalité de Temps différents. Une Dualité est ici manifestée encore une fois. Ainsi c’est là le Temps qui est double, puisque le manifesté s’exprime par un D, le B signifie donc un rythme différend. Un nouveau-né qui vient au monde est une dualité exprimée dans l’Endroit mais aussi dans l’Envers. Il existe en lui, une évolution qui se manifeste par la croissance de son Corps physique, et aussi une involution qui s’exprime au niveau de son Âme humaine, marquées par un rythme ou Temps différents. C’est pour cette raison qu’on nomme le Nouveau-Né : bébé, bb ou BB.

2 – La Minuscule « b »

Elle aussi renvoie au même symbolisme, mais en simplifié, la barre verticale vient du Haut vers le Bas, et l’arrondi ou demi-cercle, est à sa droite et se fond en lui au niveau du monde Humain et Terrestre. Nous avons donc ici aussi une référence à la Création, l’Endroit, le manifesté. Ici le rythme n’est que suggéré puisqu’il s’agit du manifesté (par le cercle à droite au niveau Humain-Terrestre) qui évoque une différence entre le Céleste (représenté par une verticale qui lie les trois mondes) et le manifesté Humain, Terrestre. L’écriture manuscrite avec la boucle haute du « b » en minuscule la traduit mieux que la typographie normalisée.

3 – 2ème Lettre et 1ère Consonne de l’alphabet

En tant que deuxième Lettre de l’Alphabet, elle est liée au Rythme, au temps, et signifiera l’Evolution et l’Involution qui sont dans des temps différents.

En tant que 1ère consonne elle signifiera donc souvent dans les mots où elle se trouve une expression d’espace où d’Endroit et/ou de celui-ci en concept figuré.

Exemples : Beauté (évolution-involution mais aussi Endroit), Bien, Bon (concepts liés à l’évolution-involution mais aussi à l’Endroit), Bas, Base (Endroit)…

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « B » dans l’Abécédaire :


C,c

Troisième Lettre de l’Alphabet : La Création non manifestée du « Trois » en langue des Oiseaux

Deuxième Consonne de l’Alphabet : 2

La Trinité ou l’Esprit de la Création non manifestée…

La Majuscule de la lettre C représente un cercle ouvert à Droite. Il n’y a pas que le triangle qui représente la Trinité, le demi-cercle de par sa forme comporte trois points distincts. Son extrémité droite haute, son centre à gauche, et son extrémité basse droite. Ainsi la majuscule du C sera, puisqu’elle représente la moitié gauche sur les trois plans Céleste-Humain-Terrestre, un cercle symbolisant la matrice spirituelle de ce qui deviendra manifesté avec le D.

Il n’y a aucun changement dans le dessin de la Minuscule, et elle conserve donc la même valeur de matrice de la Création, qui d’ailleurs n’est qu’un concept, puisque la création est un contenant métaphysique. En effet ce n’est que ce qui est réellement manifesté qui constitue le Créé.

Particularité du « Ç » : La cédille sous le C représente l’Endroit et accentue l’influence et la nécessité de prendre en compte l’Envers, c’est à dire la Dualité non manifestée.

En tant que 3ème Lettre de l’alphabet elle sera liée au monde « métaphysique » créateur par le Trois qui est résultante de l’Union d’Amour, le « Fruit » de la Trinité première, possesseur des deux principes opposés.

Le C est la 2ème Consonne de l’Alphabet, et exprimera donc aussi, mais de manière secondaire par le Deux, un rythme d’alternance. On la retrouvera dans les mots du « changement » créateur, dans les mots avec le préfixe « Con » du manifesté, le « Choix », « Chemin » …

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « C » dans l’Abécédaire :


D,d

Quatrième Lettre de l’Alphabet : La Création manifestée du « Quatre » en langue des Oiseaux

Troisième Consonne de l’Alphabet : 3

La Dualité dans la Matière…

La Majuscule D est une barre verticale de laquelle nait un demi-cercle sur sa droite qui la rejoint à sa base. Cela signifie que le principe masculin, barre verticale droite et le principe féminin marqué par un demi-cercle, se rencontrent pour créer une Dualité. En effet,ils se joignent en Haut et en Bas, donc entre Céleste et Terrestre, englobant ainsi le monde Humain. Cette dualité s’exprime dans le Créé, dans l’Endroit, le conscient, puisque le demi-cercle est placé à la droite de la barre verticale.

Cette dernière sert de limite entre les deux réalités de la Dualité qui exprime la Création manifestée dans l’Endroit (Féminin) par le Quatre, d’où sa position de 4ème Lettre de l’Alphabet. Cette Lettre « D » exprime la moitié du Cercle du Tout, dans sa partie Manifestée, la barre verticale en étant le Diamètre.

La Minuscule est elle aussi très intéressante dans le sens où elle nous fait remarquer une logique dans l’écriture et la symbolique. Elle exprime elle aussi, la dualité (cercle / barre droite) mais de façon différente de la Majuscule. En effet vous remarquez que la polarité féminine s’inverse entre la Majuscule et la Minuscule. Cela est dû en premier lieu à la présence du « b » qui aurait pu prêter à confusion puisqu’il exprime déjà le Créé dans une dualité (celle de l’Âme et celle du Corps comme nous l’avons vu avant).

Ainsi la subtilité de la dualité qui s’exprime ici est celle des principes Célestes opposés non manifestés. Cela provoque une inversion marquée par le fait que le demi-cercle se positionne alors à gauche de la verticale (dans le non manifesté), montrant ainsi cette double réalité de la Dualité (Endroit / Envers – Conscient / Inconscient – Créé / non Manifesté et enfin Corps / Âme).

D est la troisième Consonne de l’Alphabet, et de ce fait, mais de manière secondaire, elle exprimera aussi le Mouvement créateur (d’un état intérieur ou extérieur), comme dans Devenir, Destin, Danse, Doute, Douleur… De par cette place elle exprimera également une réalité du monde « métaphysique » non manifesté comme dans les mots « Divin », « Dieu », mais aussi « Démon » « Diable » et tous les mots de la Dissociation…

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « D » dans l’Abécédaire :


E,e

Cinquième Lettre de l’Alphabet : La réalisation du « Cinq » en langue des Oiseaux

Deuxième Voyelle de l’Alphabet : 2

L’Expression du Verbe manifesté dans les Trois Mondes (Divin, Humain au travers du Corps et de l’Âme, Terrestre), l’Eau…

1 – La Majuscule :

La lettre E symbolise avec ses trois barres horizontales les trois plans : Divin, Humain, Terrestre dans le manifesté (à droite). La barre verticale qui les relie tous sur la gauche de haut en bas symbolise, elle, ce qui vient du Haut donc l’Esprit et crée, en cela, leur Unité. Le symbolisme de base de cette lettre est une relation Mentale, celle du Verbe entre les trois plans, marquée par les angles et les droites. Le Verbe est le principe unificateur des Trois Mondes, son Essence et son Expression. Il existe aussi dans cette lettre une Expression d’équilibre entre les trois plans : Divin, Humain, Terrestre.

2 – La Minuscule :

La minuscule du « e » se construit elle, à partir d’un C dont l’extrémité haute à droite vient se joindre par un arrondi à une barre horizontale qui revient à gauche jusqu’au centre du C. Cette barre horizontale symbolise le monde Humain, dans le manifesté lié par un arrondi (devenu demi-cercle) au monde « métaphysique »). C’est là l’Expression du Verbe dans le manifesté par la Création (le C), donc dans les trois plans comme la majuscule, qui au niveau du monde Humain garde un lien avec le non manifesté ou métaphysique. C’est là l’expression bien marquée de la nature du monde Humain, qui, de par ce lien avec le Céleste, est de toute évidence la manifestation du Verbe dans la Création.

3 – Le E est l’Expression du Verbe par la Parole.

La Voyelle « E,e » : parce que c’est une voyelle, le « e » s’utilise beaucoup dans le langage et elle pourra signifier parfois l’Essence, parfois l’Expression. Les accents présents sur le E : qu’il soit grave et il accentuera l’expression vers le non manifesté, qu’il soit aigu, il accentuera alors l’expression vers le manifesté, et enfin, qu’il soit circonflexe et il signifiera une égalité de cette expression dans sa globalité « manifestée – non manifestée ». La langue des Oiseaux n’est définie par aucune règle et seule l’intuition servira de guide pour en entendre le message.

En tant que cinquième Lettre de l’Alphabet elle est attachée au monde Humain pour exprimer le Verbe Créateur et les sens qui permettent cette expression dans le manifesté, mais aussi dans le non manifesté.

Exemples : « Entendement », « Envers », « Endroit », « Émotion », « Éveil », « Élément » …

Parce qu’elle est la deuxième voyelle de l’Alphabet elle exprimera aussi une alternance par le Deux, ou un rythme, une cadence, on la retrouvera dans « Époque », « Évènement », « Étude », « Évolution », « Envol » …

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « E » dans l’Abécédaire :


F,f

Sixième Lettre de l’Alphabet : L’évolution avec le « Six » en langue des Oiseaux

Quatrième Consonne de l’Alphabet : 4

Le Feu, la Lumière…

La Majuscule du F se compose d’une barre Horizontale en Haut qui indique l’origine Céleste des deux principes opposés ; elle descend de sa Gauche dans le manifesté en formant une barre verticale vers le Terrestre (Principe masculin – Air). Elle est enfin rejointe en son milieu par une barre qui vient de la droite et représente le monde Humain. Cette barre dans le monde Humain exprime l’Âme humaine liée au principe du « Feu » (puisqu’on dit de quelqu’un qui meurt qu’il s’éteint, qu’il est « feu » …).

Ainsi le principe masculin de l’Esprit devient aussi la Lumière et le Feu (celui du Soleil) dans le monde Terrestre. Il apporte avec lui la formation et la transformation comme cela se note dans le mot « Faire » où F est le Feu mélangé à « l’Air » (en tant que principe masculin créateur) et « E » dans le manifesté dans « l’Exprimé par le Verbe ». La transformation permet l’Évolution et la lettre F est la 6ème de l’Alphabet, qui représente une spirale évolutive…

La Minuscule du « f » ne change en rien le sens symbolique si ce n’est qu’elle s’arrondit, ce qui permet une meilleure conscientisation de son appartenance au principe de l’Esprit qui descend vers le monde Humain et Terrestre. C’est donc toujours ici aussi le principe masculin du Céleste qui engendre la lumière et le Feu dans le monde de la Matière Terrestre. Le monde Humain apparait ici aussi dans la barre horizontale placé au centre qui exprime par cette croix formée une intégration du principe du Feu au travers de l’Humain, donc de l’Âme.

Elle est la quatrième Consonne de l’Alphabet, et de ce fait elle exprimera la manifestation, le Créé, le subtile qui s’imprègne dans la matière ou dans le Féminin, ce qui engendre la vie. Nous le retrouverons dans les mots Fécondation, Femme, Femelle, Foi…

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « F » dans l’Abécédaire :


G,g

Septième Lettre de l’Alphabet : La Sensibilité (Savoir mémoriel) du « Sept » en langue des Oiseaux

Cinquième Consonne de l’Alphabet : 5

La Germination, l’Évolution, la Mémoire Perceptive de l’Espace et du Temps…

1 – La Majuscule du G

Elle se compose ainsi d’un demi-cercle comme le C. Au centre de ce C nait une barre horizontale dans le Monde Humain qui vient se fondre dans la courbe du C à droite. Le dessin de la lettre est celui d’une spirale involutive qui part du Céleste en haut à droite, puis commence une courbe descendante jusqu’au monde Terrestre et remonte vers le monde Humain (en forme de C) pour finir par une droite horizontale qui vient finir au centre du Monde Humain et de la Lettre. Il s’agit bien ici d’une germination (subtile) au niveau Humain, comme une fécondation par une empreinte qui se fixe dans le monde Humain. C’est celle de l’Espace et donc du Temps lié, qui est perçue et mémorisée, puisqu’il y a un ancrage symbolisé au centre.

Nous entrons là dans le monde de l’Âme. L’involution sous-entend l’avènement de la Sensibilité mémorielle, liée à l’information perçue par les 5 sens qui permettent d’appréhender l’univers. Le G prend de ce fait la 7ème place de l’alphabet…

2 – La Minuscule du g

Dans sa typographie simple, la lettre « g » minuscule est aussi très subtile. Afin de ne pas être confondue avec un p ou un q elle possède un dessin original et tout aussi évocateur de la germination et de l’involution. Le demi-cercle est dans la partie Gauche de la lettre donc dans l’Incréé, l’Envers. Le début de sa courbe vient naître dans l’Envers Terrestre à gauche (sous la ligne d’écriture) puis remonte jusqu’au monde Humain et s’enroule dans un cercle à gauche. Le sens de rotation est là aussi une spirale involutive. Le dessin est identique pour l’essentiel à la Majuscule et le sens symbolique y est le même.

3- La Consonne

G prend la 5ème place en tant que consonne de l’alphabet afin d’être attachée au monde Humain tout autant qu’au centre de la Création…

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « G » dans l’Abécédaire :


H,h

Huitième Lettre de l’Alphabet : L’Intellect Équilibrant du « Huit » en langue des Oiseaux

Sixième Consonne de l’Alphabet : 6

L’Intellect, L’Intelligence équilibrante…

1- La Majuscule du H :

Dans l’Alphabet Grec elle est aspirée, elle est nommée « Esprit ». Elle accompagne les autres lettres, et représente la réalisation équilibrée par l’Intellect. Ses deux barres verticales sont parfaitement parallèles, et leur centre accueille le principe du monde Humain lui aussi parfaitement perpendiculaire et centré. Ainsi cette lettre représente l’Être réalisé et équilibré dans sa dualité Céleste / Terrestre. Le H marque la dualité et la relation intellectuelle (par les droites et les angles) bidirectionnelle (Céleste-Humain-Terrestre) nécessaire à l’équilibre dans celle-ci, réalisée par ses deux grands principes reliés dans le monde Humain.

Exemples :

Ce n’est pas un hasard si elle accompagne souvent le C qui représente la Création non manifestée (« l’Esprit de la Création ») qu’elle vient équilibrer dans le « Chant » (manifestation de la joie, de notre capacité créatrice Céleste…), dans le « Choix » (manifestation de notre capacité à décider l’avenir au sein de la Création…), « Chemin » (Le mot Chemin signifie : « Dans la Création spirituelle et son Manifesté est la voie vers la réunification de notre Être… ») ainsi décomposé : Création Spirituelle (CH) et Expression du Verbe (le Manifesté) de l’Amour (M) du « un » (IN).

2 – La Minuscule du h :

Elle évoque ici aussi l’Esprit avec sa barre verticale droite qui descend. Elle accueille un quart de cercle à droite en son centre qui descend ensuite par une barre verticale jusqu’au terrestre. La minuscule de la lettre évoque ici un symbolisme dans la réalité manifestée de la dualité. Ainsi nous avons bien le même équilibre qui se réalise : la barre (masculin du « Manifesté » dans la dualité inconsciente) représente un « I » et le quart de cercle (féminin du « Manifesté ») qui part du monde Humain à sa droite représente un « n ». Nous obtenons dans cette lettre « h » une référence au « In » avec la barre du « n » plus haute. Elle signifie ainsi l’équilibre « Raisonné » « Intelligent » réalisé dans la dualité entre le Masculin et le Féminin. Le « h » minuscule par ses deux « jambes » marque ainsi son enracinement dans le Monde Terrestre depuis le Monde Humain qui est en lien direct avec le Monde Céleste. C’est une représentation graphique de l’Humain réalisé et conscient de sa double nature.

3 – Huitième Lettre et Sixième Consonne :

En tant que huitième Lettre de l’alphabet la Lettre « H » symbolise l’accomplissement d’une relation infinie (le symbole de l’infini est un huit) et de ce fait, parvenue à un stade d’équilibre issu de l’intellect.

En tant que sixième consonne de l’Alphabet, le H suppose une évolution dans le Créé qui atteint son équilibre par la relation qui s’installe avec le Céleste. Ainsi nous le retrouvons dans Homme (terme générique de l’Humain), Havre, Habitat, Hameau, Hôte, Hôtel (dans le sens ancien d’Hébergement de Service qu’il a gardé dans Hôtel de ville, de Police, des Impôts…où s’organise la société intellectuellement), Hôpital, Honneur …

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « H » dans l’Abécédaire :


I,i

Neuvième Lettre de l’Alphabet : Le Père des Nombres, le « Neuf » en langue des Oiseaux

Troisième Voyelle de l’Alphabet : 3

Le Père, principe créateur du masculin, l’initiateur…

La Majuscule de la lettre I symbolise l’Esprit ou la partie « Esprit » de la dualité Humaine, créatrice dans le non manifesté. La barre verticale symbolise ainsi le Céleste lié à l’Humain et au Terrestre dans les trois plans. Elle est dans la Création non manifestée. « I » est le fruit de la Trinité, c’est l’Essence de l’Amour, l’Orgasme Céleste infini, possesseur des deux principes opposés par « hérédité », l’Initié, celui qui commence, car c’est bien commencer que signifie Initier…

C’est aussi dans l’approche l’hermétique, de par sa place de neuvième lettre de l’Alphabet, le chiffre VIIII, le Neuf du Tarot qui symbolise le recommencement au travers du « père des Nombres » dans l’Hermite qui le représente.

La Minuscule du « i » est, elle, encore plus évocatrice du principe masculin créateur et du principe féminin récepteur dans le non manifesté, tout autant que de sa dualité puisqu’elle est composée de deux parties : un point et une barre verticale.

En effet elle symbolise à la fois le phallus, l’éjaculation et l’Orgasme Céleste Infini qui sont représentés par le point, mais aussi le principe féminin justement dans ce point aussi, placé au-dessus ou face à la barre verticale, symbole des deux principes. Le sens est identique à la majuscule. Nous retrouverons le « i » dans le préfixe « in » que l’on associe au « un » en langue des Oiseaux.

« i » étant la troisième voyelle, il est logique qu’elle soit associée au principe initiateur, comme dans la première trinité de la Création que symbolise le Trois.

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « I » dans l’Abécédaire :


J,j

Dixième Lettre de l’Alphabet : 10 = 1 + 0 = 1 : Unité duelle du « un » en langue des Oiseaux et la complétude du Dix.

Septième Consonne de l’Alphabet : 7

L’Humain dans sa complétude Duelle, le « Je » …

1-La Majuscule du J

Elle commence par une courbe qui prend naissance dans le plan Terrestre, depuis la Gauche vers la droite (principe du féminin manifesté) et qui monte vers le Céleste dans une barre verticale (l’Esprit). Cette symbolique signifie l’appartenance au Terrestre et l’élévation conjointe au Céleste, c’est une proposition, une élévation volontaire.

C’est aussi la Dixième lettre de l’Alphabet et le Dix symbolise le Divin ou le Créateur, mais surtout le principe unificateur qui rassemble tous les Nombres. C’est ainsi la relation directe entre Céleste et Humain comme symbolisé dans la Grande Trinité.

Ce n’est donc pas un hasard si le J est la première lettre du mot « Je » caractéristique de l’humain qui prend conscience de lui, par le « Jeu » de la Vie qui lui dévoile sa dualité afin qu’il comprenne ses deux principes. (Analyse du mot « Jeu » : « J » est la complétude duelle de l’Être Humain (principe féminin en bas dans la courbe mais aussi masculin en haut dans la droite qui monte et finit par un point comme le « i » symbole des deux principes duels en lui). Il se compose ensuite du « e » qui est son Expression dans le manifesté par le Verbe Créateur, et enfin du « u » qui est le principe masculin/féminin du « un » unifié dans ses deux principes opposés.)

Méditez ainsi la portée du mot Jeu, qui sert à qualifier soit le jeu d’un acteur (de cinéma, de la vie sociale comme on le dit souvent), soit l’activité ludique, soit enfin, la différence de regard sur la vie (jeu des apparences, de lumière…).

2-La Minuscule du « j »

Elle corrobore bien la présence des deux principes dans cette lettre. Le féminin dans sa courbe basse et le masculin dans sa partie verticale qui termine avec le symbole du point (éjaculation, insémination?, principe créateur). Le sens est toujours le même et précisé encore mieux que dans la majuscule. Le « j » du « je » humain, dans sa dualité complète et son élévation vers le spirituel est aussi identifié par le Dix au Créateur. Le « j » est à rapprocher du « i » parce que ce sont les deux seules lettres de l’alphabet qui comportent un point, le « i » est l’inconscient du « j » conscient.

Vous entendrez mieux maintenant pourquoi « Jésus », se nomme ainsi. Vous entendrez également mieux les mots « Justice », « Jurer », « Jeûne » …

3- J est la Septième Consonne

De ce fait elle pourra aussi induire la sensibilité ou la mémoire perceptive des sens au mots qu’elle habite (c’est le cas dans « Justice » qui suppose une accumulation de « Jurisprudences »). Le « Je » en est aussi une émanation, comme nous l’avons évoqué dans « le Jeu », la Joie, le Jar (Qui est le masculin de l’Oie, animal qui sait Ouïr, d’où vient la Langue des Oiseaux – (Ceux qui Oient le Haut).

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « J » dans l’Abécédaire :


K,k

Onzième Lettre de l’Alphabet : 11 = 1+1 = 2 : La Dualité du « Deux » en langue des Oiseaux

Huitième Consonne de l’Alphabet : 8

L’Humain et l’Équilibre Corps/Esprit dans le manifesté…

La Majuscule du K en dehors de toute analyse évoque déjà une belle symétrie. Cette symétrie est due à sa construction qui est une barre verticale passant de haut en bas dans les trois mondes, Céleste, Humain, Terrestre. En son centre se rejoignent deux obliques de tailles égales, qui proviennent du Haut Droit, principe féminin Céleste et du Bas Droit, principe Féminin Terrestre. Cela signifie un équilibre entre le Céleste (Esprit), le Terrestre et l’Humain, centrés dans le monde manifesté humain. C’est l’évocation des réalités duelles du manifesté (comme celles du B) qui intègrent aussi leur réalité spirituelle (Barre verticale de l’Esprit). Les Obliques renvoient aussi à un mouvement, une interaction, une relation au cœur de la Dualité exprimée dans le monde humain.

De par sa place à la onzième place donc 1+1= 2 elle signifie aussi un rythme, une alternance, un tempo. Ainsi la Kabbale est l’illustration parfaite du K, elle représente la Dualité dans le sens où elle est le « caché » ou « ésotérique » de la révélation Divine de la Torah. La lettre K évoque aussi par la dualité exprimée un ordre établi entre divin et terrestre dont le centre se trouve dans le monde Humain. Ce n’est donc pas un hasard là non plus si le K est l’initiale de « Képi » qui symbolise l’ordre (Fonctionnaires, Armée, Police…) dans le monde Humain. « Képi » c’est en langue des Oiseaux le « K et l’épi » qui, si on le regarde bien est une succession de K tournés vers le Ciel. Mais c’est aussi la dualité et ses principes « Célestes » et « Terrestres », unifiés dans le monde Humain, le « K » représentant alors un certain ordre, Exprimés dans le « Pi » qui est relatif au cercle (Nombre Pi) de la globalité représenté par la Grande Trinité Céleste que nous verrons plus loin. 

En ce qui concerne sa relation au temps, elle sera illustrée par le Karma qui évoque un cycle de répétition des existences…

La Minuscule « k » accentue la barre verticale du Céleste (dans son principe masculin qui descend vers le Terrestre) afin de placer les obliques dans le féminin manifesté, et par là définir de la même manière les principes que nous avons vu ci-dessus.

K est une Consonne qui appartient donc au manifesté. Positionnée à la Huitième place de l’alphabet elle fera ainsi référence à un équilibre atteint par l’Intellect et l’analyse. Encore une fois la Kabbale illustre parfaitement la Lettre.

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « K » dans l’Abécédaire :


L,l

Douzième Lettre de l’Alphabet : 12 = 1+2 = 3 : La Création non manifestée du « Trois » en langue des Oiseaux

Neuvième Consonne de l’Alphabet : 9

Le Féminin manifesté…et l’Équerre

La Majuscule L se représente par une barre verticale qui descend et croise les trois mondes « Céleste, Humain, Terrestre » pour se joindre à une barre horizontale qui part à Droite dans le principe féminin manifesté. Nous comparerons ici : « Elle », qui note la dualité dans ses deux barres verticales et sa symétrie d’écriture pour le féminin, avec « il » ou en majuscule « Il » pour le masculin, qui note seulement la dualité dans ses deux barres verticales dont une porte un point (symbole des deux principes opposés créateurs).

De par sa position en douzième place de l’Alphabet elle est associée au Trois, à la Trinité créatrice, qui sera manifestée dans le « L ». La Lettre « L » c’est aussi le Féminin Créateur, dans son aspect intérieur de matrice. Le « L » représente également l’Équerre symbolique de ce Monde qui sert à toute construction et réalisation dans la matière.

La minuscule « l » est identique au « I » majuscule et symbolise par là son « Opposé » et égal à la fois dans la Dualité. La typographie est fine et subtile parce que le principe d’égalité est volontairement défini dans les opposés : Majuscule I = Minuscule l. La minuscule « l » dans l’écriture manuscrite conserve sa boucle et son arrondi en bas qui disparaissent dans la typographie. Cependant il me semble ici qu’il s’agit d’une volonté de l’Inconscient collectif, afin de rendre égaux les deux principes manifestés puisqu’ils sont des opposés égaux lorsque le « i » est majuscule et le « l » est minuscule.

Le L est la neuvième Consonne de l’Alphabet et de ce fait elle est associée au recommencement que symbolise le Neuf, c’est en effet par le principe féminin manifesté que revient la vie à chaque fois. On retrouve ce sens dans Lune (associée à la croissance), Lait, Laitance, Lange (L’Ange), Libido, Laver…

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « L » dans l’Abécédaire :


M,m

Treizième Lettre de l’Alphabet : 13 = 1+3 = 4 : La Création manifestée du « Quatre » en langue des Oiseaux

Dixième Consonne de l’Alphabet : 10 = 1+0 = 1

Le Mouvement, l’Amour Céleste, la rencontre des Opposés source de Vie…

1 – La Majuscule M

Elle est la treizième lettre de l’alphabet, 13 est en numérologie 1+3=4 c’est à dire la Matière fruit de l’Union d’AMOUR des Opposés Célestes du « un ».

(Rappel : le Un est l’union des opposés « u » et « n » – « n » est l’opposé graphique de « u » en minuscule. La majuscule N signifie l’opposé et non pas la négation comme nous le verrons plus loin dans le N,n). Le « 1 » en devenant « un » dans la Lettre (l’Être) engendre le « Deux ». De cette union d’Amour des Opposés (« u et n ») naît le Mouvement qui engendre le « Trois » manifesté en « Quatre » pour devenir alors La Matière dans le Manifesté.

2 – La symbolique du M

Au plan Céleste puis ensuite Terrestre existe alors, né du Mouvement qu’engendre l’union des principes opposés Célestes, l’Amour qui est le grand principe créateur. Il est la Matière, donc Tout ce qui existe !

Il est aussi dualité puisqu’il est à la fois le réel manifesté et sa réalité non visible, ou non manifestée dans l’inconscient, son Esprit, cela afin de porter en lui les deux principes opposés.

Le M Symbolise ainsi cette Union des principes opposés (ses deux barres verticales Gauche et Droite), ses obliques se croisent au centre du monde Terrestre, il est symétriquement parfait et exprime aussi par sa symétrie la dualité dans le manifesté et le non manifesté.

3 – La Minuscule du m

Elle est également une expression du Mouvement et de l’Amour dans le manifesté. En effet, la première barre verticale à gauche signifie le principe masculin, « l’un ». Le suivent deux arches symboliques du féminin, qui elles, représentent ici le Mouvement de l’Amour par l’union des deux principes opposés. Vous remarquerez facilement que nous avons ici une autre symbolique forte : Le « un » est suivi de « deux arches » qui ensemble ont Trois « pieds » dans le terrestre, d’où cette treizième place dans l’alphabet. Effectivement et pour en terminer, il s’agit bien dans la représentation graphique de la lettre « m » : « un – 1 » + « Trois pieds – 3 » en « deux arches » (en Nombres 1+3) pour marquer cette dualité des principes et leur mouvement, tout comme le ternaire créateur.

4 – M est la dixième Consonne de l’Alphabet

Il n’est pas surprenant qu’elle soit ainsi associée au Dix Créateur, ainsi qu’au J qui est également placé en Dixième position. D’ailleurs il est à noter qu’elle symbolise le mouvement, la manifestation de « l’Amour » qui est Céleste.

Ainsi son « presque synonyme » terrestre et Humain, est « Jour » et vous allez comprendre pourquoi.

 Explication :

Le mot AMOUR c’est : A principe céleste des Principes Opposés inséparables, M mouvement, O féminin, U union des principes opposés, R principe masculin. Cela signifie en LDO manifestation (mouvement) de l’union céleste des principes opposés.

Maintenant il suffit de changer AM par J pour avoir la définition suivante : Le principe Duel Terrestre (J) manifeste l’union des principes opposés.

Ainsi vous entendez pourquoi l’inconscient collectif se manifeste dans ces diverses expressions : on donne le Jour, le Bonjour, les Jours d’une vie, le Jour où l’on se marie etc… Il est ainsi facile de constater que le mot « Jour » signifie « Amour » dans le monde Terrestre.

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « M » dans l’Abécédaire :


N,n

Quatorzième Lettre de l’Alphabet : 14 = 1+4 = 5 : La Réalisation du « Cinq » en langue des Oiseaux

Onzième Consonne de l’Alphabet : 11 = 1+1 = 2

L’Opposé, Complémentaire et Égal…

1 – La Lettre « n » est une lettre primordiale !

En effet le « n » est d’une importance capitale pour la compréhension de Tout ; La langue des Oiseaux, ou plutôt l’analyse de la lettre grâce à Elle nous en révèle un Secret Majeur. La compréhension du « un » et donc du principe fondamental de la dualité de toute chose.

En effet, l’interprétation du « un » où le « u » et le « n » sont des opposés complémentaires jusque dans leur graphie, rend compte de l’UNITÉ DUELLE.

Le un contient les deux principes (masculin-féminin) ou les deux polarités dans le Céleste. Ainsi l’image que l’on se fait de l’unité doit être une dualité !

1 est l’unité qui s’écrit en deux Lettres opposées graphiques.

Nous fonctionnons sur le même modèle, et il est très important d’assimiler que tout est double pour comprendre notre Univers, et par là même notre Vie. (Cf. 4ème loi de Polarité – Hermès Trismégiste). Pour en revenir au N, il représente donc l’Opposé ou l’inverse de la lettre à laquelle il se rattache.

2 – La Majuscule N

Elle se compose d’une barre verticale à droite et d’une barre verticale à gauche signifiant ainsi les deux principes Célestes qui traversent les trois plans Céleste, Humain, Terrestre. Ces barres verticales sont liées entre elles par une oblique qui se joint au sommet de la barre verticale de Gauche et vient également se joindre au bas de la barre verticale de Droite. Elle témoigne ainsi d’une Opposition ou plutôt inversion de polarités des principes Céleste / Terrestre.

3 – La Minuscule du « n »

Elle est encore plus subtile que la Majuscule. Elle se compose en effet d’une barre verticale à Gauche (Céleste vers Terrestre) et d’une arche qui part du Céleste vers le Terrestre. Il y a donc une descente en parallèle du Céleste vers le terrestre des deux principes opposés. Mais et c’est là son caractère le plus subtil et de ce fait important, elle est l’Opposé graphique du « u » minuscule comme vous le constatez ici : unnu. Il n’y a là aucun hasard et le « un » n’est autre que l’unité de deux principes opposés comme le définit la lettre. Pour rappel le « u » est déjà une dualité en ce sens qu’il comporte en lui deux extrémités, polarisées donc vers le masculin, et un réceptacle qui fait sa base, lié lui, au principe féminin.

4 – Le N souvent considéré négatif

Ainsi le « n » perd sa notion de « Négatif » et devient dès lors « l’Opposé, le complément essentiel, l’égal, tout autant que l’équilibre » du « u » Symbole du « un » dans son principe masculin, le « n » étant son opposé dans son principe féminin. Vous remarquerez au passage que lorsqu’on parle du principe masculin il s’agit de « un » et lorsqu’il est question du manifesté et donc du féminin qui lui est associé, il s’agit de « nu » dans le Créé (l’Être Humain arrive nu sur Terre). La lettre « n » est une lettre « Essentielle » dans la compréhension de la Dualité de toute chose.

5 – Le N et sa position dans l’Alphabet

En tant que quatorzième lettre de l’alphabet donc attaché au Cinq il symbolisera ce qui est manifesté dans la matière et le centre de la Grande Trinité en opposition directe avec le DIX et à mi-chemin du centre où se place l’Humain dans celle-ci. C’est la raison de son importance en tant que lettre pivot.

En tant que onzième Consonne il est également attaché au Deux et donc au rythme, et à l’alternance, c’est d’ailleurs le rôle qu’il joue pour venir fournir la polarité opposée à une lettre dans le mot, ou au mot tout entier bien souvent.

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « N » dans l’Abécédaire :


O,o

Quinzième Lettre de l’Alphabet : 15 = 1+5 = 6 : L’Évolution avec le « Six » en langue des Oiseaux

Quatrième Voyelle de l’Alphabet : 4

Le « O » Féminin Céleste, « l’Eau », et le « Haut » …

La Majuscule du O est une lettre particulière parce qu’elle est la seule à avoir sa correspondance en chiffre (ou Nombre en symbolique) avec le Zéro (0). Elle a la forme d’un cercle vide et représente ainsi le principe féminin, celui qui absorbe, l’intérieur, l’œuf, le puits ou le trou. Ainsi le « O » majuscule est souvent le féminin Céleste. Ex : Ovule, Ovaire, Ovale…

Comme le Zéro, elle aura aussi un rôle élévateur, puisqu’elle sonne comme « Haut », mais il s’agira ici d’une élévation de l’Être et non pas du Nombre qui ouvre vers l’infini. On retrouvera ce sens dans l’expression : Ô qu’on utilise pour nommer un Être considéré comme un maitre dans les louanges qu’on lui fait.

La Lettre « O » fera également souvent référence à l’Eau qui est aussi un principe féminin mais humain ou terrestre. L’Eau est nécessaire à la création de toute chose puisqu’elle est présente dans la quasi-totalité de ce qui existe. On retrouve ici les caractéristiques du « Zéro » qui ne représente rien mais permet de tout créer. Le parallèle est facile avec la lettre « O » qui représente l’Eau, élément de base de tout le Créé, neutre et pourtant essentielle.

La Minuscule de « o » revêt le même sens que la majuscule et n’apporte aucune différence.

Pour résumer, la lettre « O » fera référence au principe féminin dans la langue des Oiseaux et signifiera « eau », parfois elle fera aussi référence au « Haut » ou « O » dans son principe élévateur de l’Être comme l’est le « zéro », et ce, suivant le contexte et le placement. La phonétique entre donc évidemment en jeu lors de toute interprétation, parce que c’est le son qui est privilégié dans la langue des Oiseaux. On constatera alors aussi que parfois « Eau » peut signifier « Haut » …. Ainsi OI-S-EAU est « Ouïr le Haut » de la forme (J’) OIS (le) HAUT…

Vous noterez au passage que « Homme » dans le sens désignant l’Humain, signifie « celui qui aime le haut » tout autant que « celui qui provient de l’amour du haut » puisque phonétiquement on pourrait le résumer à : OM…

La lettre O en tant que quinzième lettre de l’alphabet est attachée au Six et sera donc l’aboutissement de la création manifestée comme l’Eau peut l’être, puisqu’elle représente la base de toute vie.

En tant que Quatrième Voyelle, c’est exactement le même sens de réalisation et d’accomplissement dans la matière qu’elle viendra donner au mot puisqu’elle est attachée au Quatre.

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « O » dans l’Abécédaire :


P,p

Seizième Lettre de l’Alphabet : 16 = 1+6 = 7 : La Sensibilité (Savoir mémoriel) du « Sept » en langue des Oiseaux

Douzième Consonne de l’Alphabet : 12 = 1+2 = 3

Le « P », le Père, l’Involution, et le Recommencement…

1-La Majuscule du P

Elle est très significative et se trouve présente sur le Chrisme, ancien symbole religieux de l’époque mérovingienne , une étoile à 6 branches centrée où l’on trouve un P à son sommet.

Le P se construit avec un demi-cercle qui nait dans le monde Humain, dans le manifesté et Vient toucher le Céleste pour redescendre vers le Terrestre. Il symbolise une Involution, puisqu’il part du monde Humain en passant par le Céleste et redescend dans le Terrestre. Il en est de même pour le Nombre 9 qui symbolise lui aussi une involution.

Il y a une relation simple à faire avec le Nombre 9 – Neuf, qui, si vous l’examinez est presque l’opposé graphique du P, ou tout du moins ils ont quasiment les mêmes caractéristiques graphiques.

En effet le P est une représentation dans le monde Humain, matériel et manifesté où il devient le Père, la Pensée, Pan… Et le 9 (Nombre qui exprime donc la réalité spirituelle non manifestée) est de ce fait l’opposé du P dans la dualité non manifestée. C’est pour cette raison que le P est pratiquement l’opposé graphique du 9.

2-La Minuscule du p

Elle se construit à l’identique de la majuscule et en garde la symbolique tout en y ajoutant une certitude de par son placement sur la ligne d’écriture où l’on voit sa barre verticale descendre sous le trait d’écriture. Elle vient ainsi affirmer sa signification, puisqu’elle qu’elle descend à l’intérieur du Terrestre. Symboliquement cela représente une involution, une recherche intérieure, la spirale involutive du 9 se retrouve dans le p qui plonge à l’intérieur.

3-Seizième lettre de l’Alphabet

En tant que seizième lettre de l’Alphabet le P est attaché au Sept et il pourra symboliser ce qui a trait à l’Âme, à l’intérieur, au Profond et à ce qui est lié à la mémoire perceptive des Cinq sens. Il est présent dans Peine, Puits, Partage…

4- Douzième Consonne de l’Alphabet

En tant que douzième Consonne de l’Alphabet le P est attaché au Trois et de ce fait devient créateur, dans le non manifesté et inconscient. On le retrouve dans Pensée, Pouvoir, Procréation, Produit…

4- Douzième Consonne de l’Alphabet

En tant que douzième Consonne de l’Alphabet le P est attaché au Trois et de ce fait devient créateur, dans le non manifesté et inconscient. On le retrouve dans Pensée, Pouvoir, Procréation, Produit…

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « P » dans l’Abécédaire :


Q,q

Dix-Septième Lettre de l’Alphabet : 17 = 1+7 = 8 : L’Intellect Équilibrant du « Huit » en langue des Oiseaux

Treizième Consonne de l’Alphabet : 13 = 1+3 = 4

Le « Q », Le Monde Terrestre…

La Majuscule du Q dans sa typographie Normale, est un cercle flanqué d’un petit signe renversé vers la gauche qui à l’origine semblait un deux. Le cercle signifie un ensemble, un contenant. Le Tout par exemple est représenté par le Zéro qui est un cercle. Ici le Q est un ensemble (microcosme ou macrocosme) dans le Créé puisque le cercle est coupé par ce petit signe qui présente deux légères courbes, et qui signifie la Dualité du monde créé et un enracinement dans ce dernier. Q est l’initiale du mot Quatre symbolique de la création et de la Matière avec ses Quatre éléments (Trois éléments : Eau-feu-Air = Terre qui devient le quatrième).

La Minuscule « q » comporte elle aussi un cercle pour signifier un Ensemble, qui est flanqué à droite par une barre verticale qui descend plus bas que le cercle, dans le Terrestre donc. Afin que la dualité soit ici bien marquée, et pour ne pas ressembler à un « p », le « q » adopte ici une forme qui signifie l’opposé du « p » qui est juste avant le « q » dans l’alphabet et qui signifiait l’involution et le recommencement, le « q » étant son opposé graphique, il signifiera alors le début et l’évolution du monde Terrestre.

En tant que dix-septième lettre de l’Alphabet, donc attachée au Huit la lettre Q symbolisera l’équilibre à atteindre entre le Céleste et le Terrestre avec pour centre le monde Humain. On retrouvera ce sens dans les mots Quête, Question, Qui, Que, Quoi…

En tant que treizième consonne de l’Alphabet elle sera attachée au Quatre et symbolisera la Matière et le début de sa réalisation, on retrouvera ce symbolisme dans le Quatre, Quart, Quantique…

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « Q » dans l’Abécédaire :


R,r

Dix-Huitième Lettre de l’Alphabet : 18 = 1+9 = 9 : Le Père des Nombres, le « Neuf » en langue des Oiseaux

Quatorzième Consonne de l’Alphabet : 14 = 1+4 = 5

Le « R », L’Esprit, Le Masculin Céleste, l’Air, le Feu…

La Majuscule du R se compose d’une barre verticale à Gauche qui traverse les trois mondes : Céleste, Humain, Terrestre. Elle rejoint depuis le Haut le monde Humain par un demi-cercle qui revient jusqu’au centre de la barre verticale. Ensuite une barre oblique part de ce centre décrit avant pour arriver dans le monde Terrestre à la même distance que le demi-cercle.

Il s’agit donc d’une relation spirituelle entretenue avec le monde Humain qui est destinée à être dispensée (l’oblique suppose l’évolution et le mouvement) dans le monde Terrestre. Le principe Du R est l’Air pour symboliser l’Esprit qui s’étend au travers de l’Humain dans le monde manifesté au travers de l’Âme ainsi que son principe : le Feu.

Une petite remarque au sujet du « R » : Hermès est le père fondateur de l’hermétisme dont nous parlons depuis le commencement de cette initiation. En phonétique Hermès c’est R-M-S (ou [ε ʀmεs] pour les puristes ce qui ajoute des ε (expression) mais ne change pas le sens) qui signifie R – air, M – Mouvement (Amour), S – Esprit donc le « R » ou l’Air est Mouvement ou Amour de l’Esprit. Le nom d’Hermès ne fut pas choisi au hasard comme vous le constatez ici.

La Minuscule du « r » a la même signification que sa Majuscule, à cela près qu’elle symbolise simplement la relation spirituelle (du Céleste vers le Terrestre en passant par l’Humain) avec un arrondi qui part du haut droit et rejoint à gauche au centre (Monde Humain) une barre verticale pour enfin descendre dans le Terrestre.

En tant que Dix-huitième lettre de l’Alphabet, la lettre R est attachée au Neuf et symbolisera le « Père » et le recommencement, comme dans les mots Retour, Recommencement, Revenir et tous les mots auxquels on ajoute le préfixe « Re »…

En tant que quatorzième consonne elle sera attachée au Cinq qui symbolisera alors la matière dans des mots comme : Réalisée, Rendue, Retournée, Renversée…

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « R » dans l’Abécédaire :


S,s

Dix-Neuvième Lettre de l’Alphabet : 19 = 1+9 = 10 = 1+0 = 1 : Unité duelle du « un » en langue des Oiseaux

Quinzième Consonne de l’Alphabet : 15 = 1+5 = 6

Le « S », Le Céleste…

La Majuscule du S est constituée de deux demi-cercles opposés par leur extrémité basse et haute. La Courbe part ainsi du Féminin Céleste vers le Masculin Céleste, descend dans le monde Humain puis dans le monde Terrestre ou elle rejoint son opposé Terrestre le principe Féminin, puis continue vers le principe Masculin. La forme de cette courbe laisse penser à un serpent. D’ailleurs le S « sert Pan » dans le sens où il est Céleste : Céleste signifie « Ciel est » – « C (créé) i (Esprit dans l’Humain) le (féminin manifesté) est (est) e (dans le manifesté) » il devient alors « Ciel est » dans le manifesté. Le Serpent sert le Ciel. Il est lié en opposé au « Deux » qui est sa représentation terrestre (symbole du Temps et des alternances dans le rythme) et en même temps ensemble, par superposition, ils forment le « Huit » symbole d’infini et de complétude.

La Minuscule ne change pas le sens symbolique du « s » et représente comme la Majuscule la manifestation du Céleste jusqu’au Terrestre et l’interaction entre les deux, en même temps qu’une inversion de polarités qui se dessine dans les courbes opposées.

En tant que dix-neuvième lettre de l’Alphabet la lettre « S » s’attache au « un » et marquera donc l’unité des principes opposés originels, ce qui se remarque dans les mots Sagesse, Soleil, Supérieur, Symbole, Synthèse, Savoir…

En tant que quinzième consonne de l’Alphabet, elle s’attache au Six qui symbolise la matière qui se perfectionne par l’évolution, et nous retrouverons ce sens dans les mots comme Semence, Sacré (ça crée), Sexe, Sevrage…

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « S » dans l’Abécédaire :


T,t

Vingtième Lettre de l’Alphabet : 20 = 2+0 = 2 : La Dualité du « Deux » en langue des Oiseaux

Seizième Consonne de l’Alphabet : 16 = 1+6 = 7

Le « T », le Terrestre, le Temps, le Temple…

La Majuscule T

T est une lettre hautement symbolique (symbolique du Trois). Alors qu’elle est une Consonne (Consonne signifie en LDO qui sonne dans le Créé) elle est porteuse de plusieurs sens. Sa forme d’abord est une barre horizontale haute, placée dans le Céleste avec deux extrémités symbolisant les principes opposés originels, qui voit en son centre le départ vers le Bas d’une deuxième barre cette fois verticale qui symbolise l’union des principes évoqués avant, qui existe alors dans une troisième extrémité à la fin de celle-ci. Il s’agit de la Trinité, et d’ailleurs, en liant les trois extrémités d’un T nous obtenons un triangle. Il s’agit avec la Lettre « T » de la représentation symbolique du « 1 – 2 – 3 » Céleste qui est à la base de tout ce qui existe.

Cette lettre exprime la rencontre des Opposés et la fusion de leurs principes en un seul qui vient les unir tout en conservant leur réalité. Elle symbolise également le Terrestre. Le mot Terrestre en langue des Oiseaux est : Ter – Estre. Estre (du verbe être qui peut aussi par la même racine donner Astre) et Ter qui signifie trois. Donc Terrestre signifie : ce qui est Ter, qui arrive par le Trois. Troisième Astre. (Soleil-Lune-Terre).

Autres significations du T liées à son positionnement dans l’Alphabet

Il est lié à la Trinité manifestée, mais aussi

  1. au Temps (par sa place dans l’Alphabet (20) – donc sous influence du 2 – Deux.
  2. au Temple – (même racine que Temps) par sa place de Septième Consonne de l’Alphabet – Le Temple est l’Endroit de la Mémoire honorée et où l’on garde précieusement celle-ci. L’Humain devient ainsi le Temple du Connu puisqu’il stocke dans sa mémoire toute sa perception du réel qu’il acquiert par ses cinq sens.

La Minuscule du t

La minuscule du t, ainsi par sa forme, évoque une croix au sommet de celle-ci construite par une barre verticale qui descend jusqu’au Terrestre et part en courbe à Droite (dans le féminin manifesté, la Création), que croise une barre horizontale (Masculin-féminin Humain) à un tiers du sommet de la barre verticale rendant les trois segments formés de longueurs égales qui forment cette croix très symbolique. Elle évoque d’ailleurs pour les Chrétiens un puissant symbole de l’union du Terrestre et du Céleste. Le sens symbolique est le même que pour la majuscule, ici, un peu plus marqué.

Remarque Importante liée au T :

Origine supposée et erronée des Templiers

Nul n’est sans connaitre le célèbre ordre religieux des Templiers, auquel s’attachent nombre de mystères et de secrets. Ainsi et afin d’étayer la thèse développée par un jeune historien nommé « Oleg de Normandie – vidéaste sur une chaine de diffusion 1YouTube » au travers de ses propos dans lesquels il soutient que l’Ordre des Templiers ne fut en rien créé à Jérusalem, et encore moins dans l’ancien Temple mythique de Salomon, dont on a à ce jour aucune trace archéologique, je viens apporter quelques éléments liés à la langue des Oiseaux et à l’hermétisme.

Une thèse qui se confirme par la langue des Oiseaux et l’Hermétisme

Cette thèse implique que le nom de « Templier » ne viendrait pas de leur appartenance au Temple de Salomon considéré comme certainement imaginaire, mais d’une tradition ancienne et primordiale vouée par les « païens » au Dieu Odin.

Afin d’apporter ma modeste contribution à cette théorie, et considérant que les chevaliers Templiers étaient d’obédience « Odinienne – du Dieu Odin », tradition très présente à l’époque (Cela semble corroborer le fait qu’ils furent brûlés à l’époque comme des païens alors qu’ils sont supposés avoir été le « fer de lance » de la chrétienté). Ils étaient donc, selon cette tradition, obligatoirement imprégnés de l’Hermétisme et des Nombres Sacrés, puisque c’est l’Essence même de cette tradition. Il est évident à mon sens qu’ils étaient Templiers parce que conscients du Temple qu’ils étaient eux-mêmes de par cette Trinité. En effet ils étaient chargés secrètement aussi de transmettre cette hermétique « Odinienne », qu’ils gardaient en eux comme un trésor et un secret d’éternité (Trésor qui s’y trouve réellement, et des plus grands, puisqu’il explique toute la réalité). Cela rejoint l’hermétique de la langue des Oiseaux qui voit dans le T, le Temps, le Temple, et la Trinité, elle-même chère aux adeptes du Dieu Odin, et que l’on retrouve dans le « Triskel », la « Triquetra », et le chiffre Neuf du Dieu lui-même (3X3) qui représente la Grande Trinité. Il y a là une multitude de correspondances qui viennent apporter du crédit à cette thèse, qui remet en question l’origine de ces fameux chevaliers du Temple. Il faut ajouter que leur histoire fut écrite par des moines chrétiens qui n’avaient aucun intérêt à divulguer l’obédience « odinienne » de ces « Templiers ».

1 Youtube est une marque de Google LLC. qui sans en avoir peut-être connaissance s’approprie par le « Y » le pouvoir inconscient du double « i », initiateur et créateur dans le non manifesté.

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « T » dans l’Abécédaire :


U,u

Vingt-et-Unième Lettre de l’Alphabet : 21 = 2+1 = 3 : La Création non manifestée du « Trois » en langue des Oiseaux

Cinquième Voyelle de l’Alphabet : 5

Le « U », issu du « un » principe duel originel, émetteur et récepteur…

La Majuscule du U signifie l’Unité des principes originels Célestes. Sa forme est la jonction de deux barres verticales parallèles qui rejoignent un demi-cercle en bas. Les deux barres sont les deux principes : Masculin émetteur qui rejoint dans une Union la courbe du Féminin récepteur. Le U Symbolise donc en Majuscule l’Union d’une Dualité des Principes fondamentaux. Le « 1 » est lui-même porteur des deux principes ou polarités.

La Minuscule du « u » est, elle aussi, à rapprocher du « un », symbole d’unité, parce qu’elle répond à une logique d’opposition et de ce fait se doit d’être l’opposé graphique du « n ». Pour cette raison la minuscule « u » adopte la même forme que la majuscule qui symbolise les deux principes qui se joignent ensemble dans un demi-cercle bas, mais en conservant une trace des deux principes fondamentaux (dans une barre verticale à droite bien marquée dans la lettre).

De par sa vingt-et-unième place dans l’Alphabet la lettre U est attachée au Trois et symbolisera donc le pouvoir créateur lié au Trois, nous retrouverons ce sens dans Union, Utérus, Unir, Usage, Usine…

De par sa place de Cinquième Consonne elle symbolisera aussi sa capacité à transformer la matière comme dans Urbain, Usiner, Ustensile, Utile…

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « U » dans l’Abécédaire :


V,v

Vingt-Deuxième Lettre de l’Alphabet : 22 = 2+2 = 4 : La Création manifestée du « Quatre » en langue des Oiseaux

Dix-Septième Consonne de l’Alphabet : 17 = 1+7 = 8

Le « V », la Volonté, le Vase, la Vase, la Vie…

La Majuscule du V se représente avec deux obliques qui se joignent en bas et s’éloignent en montant. Ces obliques représentent les deux principes fondamentaux du masculin et du féminin qui se rejoignent au niveau Terrestre. Sa forme laisse penser à un réceptacle, un Vase. C’est aussi dans la Vase, mélange d’Eau, d’Air et de Terre, activés par la chaleur du Soleil (Feu) que nait la Vie. Le V symbolise donc la Création dans la matière. Il est la représentation symbolique du Verbe manifesté dans cette dernière. Il est de ce fait aussi, le symbole de la « Volonté » qui s’exprime par le Verbe.

Ce n’est pas un hasard si c’est la 22ème Lettre de Valeur numérologique 4 symbole de la matière.

C’est également la 8ème consonne et de ce fait elle appartient au monde de l’Âme dans la Grande Trinité. Ainsi elle symbolisera une relation entendue entre le Céleste et le Terrestre, qui appellera à l’équilibre.

Les meilleurs exemples sont certainement mis en évidence par sa présence dans ces deux mots clefs, Verbe et Volonté, mais elle se trouvera aussi dans les organes génitaux reproducteurs parce qu’elle appartient à la matière et qu’elle est également un équilibre Divin / Humain puisque dotés du même pouvoir créateur. Ainsi Verge, Vagin ou Vulve en sont les ambassadeurs de ce pouvoir créateur.

La minuscule v est identique à la Majuscule et comporte en elle, le même symbolisme.

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « V » dans l’Abécédaire :


W,w

Vingt-Troisième Lettre de l’Alphabet : 23 = 2+3 = 5 : La Réalisation du « Cinq » en langue des Oiseaux

Dix-Huitième Consonne de l’Alphabet : 18 = 1+8 = 9

Le « W », Le Recommencement, le Verbe et l’Amour manifestés…

La Majuscule du W : Tout d’abord il convient de préciser que la Lettre W est entrée dans l’alphabet français en 1948 avec le Petit Larousse et en 1964 avec le Grand Robert. Cette lettre appartient aux alphabets germaniques à l’origine, même si elle semble aussi avoir existé en Latin.

Cependant si elle occupe la 23ème place et si elle est la 18ème consonne aujourd’hui cela ne peut en aucun cas être fortuit.

Ainsi par l’analyse de sa forme nous voyons qu’elle correspond en tous points au V mais cette fois doublé. La jonction de ces deux V en leur sommet droit et gauche forme une troisième extrémité (« W ») dans le monde Céleste qui symboliserait bien la Trinité originelle renforcée par sa place en tant que consonne n°18 soit après réduction théosophique : 9.

Ensuite la numérologie de cette lettre, de par sa 23ème place dans l’alphabet est par la même réduction théosophique : 5 et elle correspond au Verbe manifesté, l’expression de celui-ci dans la matière.

En faisant une synthèse simple des deux indications ci-avant nous pouvons en déduire qu’elle est, de par le 9 le symbole du Recommencement, et de par le 5, celui du Verbe et de son Expression au travers de la matière et de la Vie. Ainsi elle symbolise le Recommencement de la Vie.

La Minuscule du « w » est identique à la Majuscule et reprend la même symbolique.

La lettre W, w symbolise également l’Amour mais sur le Plan Terrestre. En effet elle est facilement le miroir du M. D’ailleurs en anglais nous retrouvons l’union des opposés dans les mots « Woman » et « Man » qui sont assez représentatifs de cette notion d’opposition graphique du « M » et du « W ». Regardez aussi comment le mot « Woman » qui est ce qui absorbe, contient le mot « Man » qui est ce qui émet. En anglais aussi il est des signes évidents de la langue des Oiseaux qui traduisent l’Envers et une réalité inconsciente.

Cette illustration du Mot Woman évoque la magie qui existe entre le « M » et le « W »

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « W » dans l’Abécédaire :


X,x

Vingt-Quatrième Lettre de l’Alphabet : 24 = 2+4 = 6 : L’Évolution avec le « Six » en langue des Oiseaux

Dix-Neuvième Consonne de l’Alphabet : 19 = 1+9 = 10 = 1+0 = 1

Le « X », la Croisée des Chemins, le libre-arbitre…

La Majuscule du X est une croix formée par la rencontre de deux obliques en leur centre. La Symbolique évoque la croisée des chemins, le potentiel d’un choix déterminé par la convergence de plusieurs principes Célestes et Terrestres, le libre-arbitre.

Elle symbolise aussi l’Union, la rencontre et donc l’Amour.

La lettre est d’un point de vue numérologique en tant que 24ème lettre de l’alphabet et par réduction théosophique : 6, Six. Le Six est symbole de l’évolution, qui étend le Créé.

La lettre X est également la 19ème consonne de l’alphabet et donc après réduction théosophique : 1, « un ». Le « 1 » lui, est principe créateur puisqu’il est l’Unité des deux principes opposés Féminin/Masculin, mais aussi Espace primordial d’où tout commence.

Ainsi, et à mettre en relation avec ce qui vient d’être dit, vous entendrez mieux pourquoi le X évoque aussi la pornographie et la Sexualité débridée, voire interdite. C’est dans cette Lettre « X », l’aveu manifeste d’une incompréhension complète de la sexualité que vit aujourd’hui l’humanité, traduite de l’inconscient collectif par la langue des Oiseaux. Ce symbolisme lié à la sexualité, attaché à la lettre X, n’est évidemment pas fortuit et il invite à considérer la force sexuelle, comme un moyen des plus simples à notre disposition afin de réunifier notre Être : en la comprenant d’abord comme une manifestation sacrée de la Vie, puis en se la réappropriant ensuite, afin qu’elle soit intégrée comme une réalité de ce que nous sommes, au même titre que le fait de manger, boire, dormir, respirer etc.…qui sont tous en eux-mêmes des actes sacrés.

La Minuscule du x est identique à la majuscule et en reprend aussi complètement le sens symbolique.

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « X » dans l’Abécédaire :


Y,y

Vingt-Cinquième Lettre de l’Alphabet : 25 = 2+5 = 7 : La Sensibilité (Savoir mémoriel) du « Sept » en langue des Oiseaux

Vingtième Consonne de l’Alphabet : 20 = 2+0 = 2

Le « Y », la Dualité consciente…

La Majuscule du « Y » se construit de deux obliques partant du Haut (Céleste) vers le bas, qui se rejoignent dans le monde Humain où elles fusionnent en une barre verticale jusqu’au monde Terrestre. Le monde Humain étant le centre de cette fusion, et les principes Célestes étant des obliques cela suggère un mouvement, une relation consciente entre le Céleste et l’Humain. Le « Y » représente l’intégration consciente de sa Dualité, Céleste d’une part et Terrestre d’autre part.

Sa valeur numérologique issue de sa 25ème place dans l’alphabet réduite à 7, vient confirmer cette interprétation, puisqu’il appartient au monde de l’Âme et fait partie de l’Involution nécessaire à la Vie par l’intégration de la Mémoire sensible ou perceptive dans cette dualité.

Cette lettre en français signifie « i » comme une valeur charnière valable pour la lettre d’avant et celle d’après. Le « Y » vient donc aussi symboliser le principe Créateur duel (dans l’Envers et dans l’Endroit), qu’est l’Humain, dans sa dimension Temporelle, marquée par sa place de 20ème consonne de l’alphabet donc réduite à : 2, associé au Rythme et au Temps….

Le mot qui caractérise le mieux cette charnière duelle est : « Royaume » qui en LDO devient « ROI » « I » « OM » ou nous voyons :

  1.  Le ROI caractéristique de la Trinité : R-Esprit, O-Principe Féminin Céleste, I fruit duel de l’union des deux opposés précédents.
  2. I ou « i » principe duel fruit de l’union de l’Esprit et du principe féminin possédant la capacité créative et opposée des deux principes qui l’ont créé.
  3. OM qui signifie l’Homme comme manifestation de cette Trinité est la manifestation dans le Créé du « i ».

La Minuscule du « y » exprime la même symbolique et vient affirmer son appartenance à la création manifestée avec la petite courbe qui apparait dans le monde terrestre symbolisant le Créé dans le Féminin.

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « Y » dans l’Abécédaire :


Z,z

Vingt-Sixième Lettre de l’Alphabet : 26 = 2+6 = 8 : L’Intellect Équilibrant du « Huit » en langue des Oiseaux

Vingt-et-Unième Consonne de l’Alphabet : 21 = 2+1 = 3

L’Oméga, l’Élévation, la Multiplication…

La Majuscule du Z est construite à partir de deux barres horizontales, une placée en haut dans le monde Céleste, et une autre dans le monde Terrestre. L’extrémité droite de la barre du Haut, donc le Masculin Céleste, est reliée par une oblique (mouvement) à l’extrémité gauche de la barre du Bas représentant aussi le Masculin, mais cette fois Terrestre. Le Z symbolise ici l’inversion des principes qui se produit entre le Monde métaphysique, ou « Ante-création » et le Monde Créé.

Cette lettre est très peu utilisée dans le langage et semble être comme le « Zéro » dans les Nombres, une « Valeur » qui les transforme et les Hisse vers une autre dimension.

Par exemple elle vient s’ajouter à la fin des conjugaisons des verbes avec le pronom « Vous », qui signifiera soit le respect soit le nombre. La lettre « Z » opère comme si sa présence multipliait le mot qu’elle vient couronner.

Un autre exemple où elle se trouve est dans le mot « Chez » qui signifie pour l’ensemble des gens qui parlent le français « l’endroit » qui de fait est multiple puisque différend pour chacun. Il s’agit d’un mot pour définir des millions d’endroits.

Cette capacité d’élévation du Terrestre au Céleste nous est confirmée par sa 26ème et dernière place de l’Alphabet, attachée donc au 8 qui est justement une relation équilibrée par l’Intellect entre tous les plans au travers du manifesté et du non manifesté. Le « 8 » est comme le « Z » puisqu’il symbolise une inversion des principes entre manifesté et non manifesté.

Ainsi sa propriété d’élévation mais aussi de multiplication agit de la même manière que le « Zéro », et il n’y a aucun hasard d’ailleurs à ce que le « Zéro » commence par un « Z ». Ce dernier confère le pouvoir de création d’une suite logique en s’ajoutant aux chiffres pour les rendre mentalement réels et cohérents sans les dénaturer. Ainsi, dans les Mots, le « Z » agit de même en élevant par la conjugaison les mots en signifiant le nombre, tout autant qu’en signifiant également le respect (de ce qui est plus haut ou d’un rang élevé…).

Le Zéro est le Créateur Mental de Tout dans les Nombres, et le « Z » est élévateur ou multiplicateur de l’Être dans la Lettre. Cela nous est confirmé par sa 21ème place en tant que Consonne attachée donc au Trois « Créateur Mental ou Métaphysique » dans l’Inconscient ou le non manifesté.

La minuscule du « z » n’apporte aucune différence au symbolisme de la majuscule et en conserve tous les sens.

Les Mots du Langage des Oiseaux Liés à la Lettre « Z » dans l’Abécédaire :


Alphabet et Langue des Oiseaux

Quiconque est autorisé à utiliser, partager tout ou partie de cette page et de son contenu. Cependant en aucun cas cela ne pourra permettre ou alimenter un contenu destiné à un quelconque commerce. L’ensemble du contenu est protégé par les droits d’auteur afin d’en assurer la disponibilité intégrale ainsi que sa gratuité. En cas d’utilisation de ce contenu ou d’une partie de celui-ci il vous est demandé d’en citer la source :
Langage-des-oiseaux.fr

%d blogueurs aiment cette page :