Blog,  Incontournables,  Publications 1 à 100

Alphabet Numérologique Visuel

Alphabet Numérologique Visuel
Alphabet Numérologique Visuel

Le Secret Révélé

Ce schéma, si vous en prenez conscience est certainement le plus grand Secret qui soit révélé depuis longtemps, parce qu’il explique Tout. Tout d’abord et afin de vous faire prendre conscience de la dimension et de la richesse de cette présentation visuelle de l’Alphabet Numérologique lié à la Grande Trinité, il convient de rendre un profond et sincère hommage à Jean Coulonval auquel je dédie également une page sur le site, parce qu’il est le réel messager de ce Secret. Je souhaite donc m’effacer complètement derrière cet Homme qui fut choisi pour nous le faire parvenir.

En effet ce dernier fut « illuminé » à l’âge de 28 ans ( je vous invite à lire l’article d’Aimé Michel cité avant, pour en entendre la profondeur), par la Connaissance Immanente. Cela signifie qu’en quelques instants il comprit tout de la Création, qu’il en eut la « Révélation complète », qu’il comprit tout également du Céleste et de sa relation avec le Terrestre, il « Su » en un instant ce que d’autres passent une Vie à approcher sans réellement en saisir la quintessence. Ce fut mon cas, lorsque avec la Langue des Oiseaux j’arrivais à cerner ce schéma dans lequel je ne parvenais pas inclure ni à entendre le rôle de l’Âme et comment s’imbriquait son processus. Je ne comprenais pas non plus le passage du monde de l’Esprit (1.2.3 Premier Ternaire) au monde du Corps (4.5.6 Second Ternaire) et Jean Coulonval vint m’éclairer par un schéma qui montre l’inversion qui se produit lors de ce passage et que je rappelle ci-après :

Jean Coulonval la Dualité
Jean Coulonval la Dualité

Jean Coulonval me permit d’entendre la double spirale, évolutive et involutive à la fois et ainsi tout s’éclaira de lui-même. Je parvins alors à tout relier, Nombres – Lettres – Dimensions – Principes… et compléter ensuite ce schéma avec l’alphabet pour en éclairer toutes les facettes et les implications dans nos vies. Par exemple pour analyser un Prénom, un Nom, un Lieu, des Nombres, des situations….

Je vous invite à partager cet article le plus que vous pourrez, comme vous le souhaiterez, en citant ou pas ce site, peu importe, mais à la seule condition de ne pas modifier le schéma.

Ce schéma est l’héritage de ce que nous appelons la Tradition Primordiale, celle enseignée par Thot L’Atlante dans les Tablettes D’Émeraude, par le Valknut et la spiritualité Nordique des Vikings et du Dieu Odin, avec l’omniprésence du Triskel, de la Triquetra, du Nombre 9 et des Trinités en général, qui sont au centre de multiples traditions de par le monde.

Je vous livre humblement ici ce que je sais être une carte fidèle de notre monde physique et spirituel, une véritable mappemonde de l’Être et de ses Grands Principes qui est la synthèse complète et exacte de notre Réalité dans ses Trois Plans.

En l’analysant vous prendrez conscience de ses implications dans notre Vie, que nous avons parfois bien du mal à entendre, et surtout comment passer d’une simple existence dans le Créé à la véritable et Grande Vie dès lors que l’on s’inclue en Lui et que nous entendons notre place privilégiée par laquelle nous y sommes associés en tant que Tout et Partie.

Présentation de l’Alphabet Numérologique Visuel

Après avoir réalisé un Alphabet Numérologique Symbolique il m’a semblé qu’il fallait que ce dernier puisse réunifier les Nombres et Les Lettres de manière plus simple à percevoir et à entendre. L’image de toujours à cette particularité de parler sans mot et j’ai donc décidé d’inclure l’Alphabet, dans le Schéma de la Grande Trinité (Corps – Âme – Esprit) qui constitue toute la genèse et l’explication de qui nous sommes, de comment nous parvenons à Être et de tous les processus qui sous-tendent notre Réalité Globale au travers des Nombres Symboliques.

Voici donc ce schéma de la Grande Trinité qui procède à l’Unification Lettres / Nombres. Ce schéma éclaire d’une nouvelle Lumière notre Réalité Globale comme nous allons l’analyser :

Alphabet Numérologique Visuel et Grande Trinité
Alphabet Numérologique Visuel et Grande Trinité

Points Clefs de l’Alphabet Numérologique Visuel dans la Grande Trinité

Je ne reprendrai pas l’analyse symbolique qui est disponible dans la page de l’Alphabet Numérologique Symbolique et ses éclaircissements par la langue des Oiseaux. Les principes d’analyse sont les mêmes que pour l’Astrologie, la Numérologie, la première Lettre donne le principe directeur qui vient être précisé, et détaillé par l’influence du reste des Lettres. Je me contenterai ici d’analyser seulement deux éléments clefs de ce schéma qu’il convient d’approfondir parce que le Secret Révélé est réellement présent en eux.

Le Nombre « 9 » et les Lettres « I » et « R »

Le « i »

Comme vous le constatez sur le schéma, il n’y a que deux Lettres attachées au Nombre « 9 » et ces Lettres ne sont pas anodines puisqu’il s’agit en premier lieu du « i » dont j’ai déjà parlé dans plusieurs articles (voir ici et ). Le « i » est le « fruit » de l’Union d’Amour des Opposés Originels « un » liés et inséparables, cette Union devient « uni ». Le « i » contient les deux principes opposés hérités de ses parents « un ». Le « i » appartient au Non Manifesté, c’est à dire l’ante Création, il est l’Inconscient Créateur de notre réalité physique et de l’Univers dans lequel nous existons. le « i » est majeur parce que sa dualité due à ses principes hérités le rend Créateur et de ce fait également destructeur si non entendu. C’est la raison pour laquelle sa place de Troisième Voyelle l’attache au Trois qui est dans les Tablettes d’Émeraude « seigneur de toute magie » et qu’il renferme les « chambres de l’Amenti, ces lieux qui enferment les hommes dans la mort ».

L’Inconscient est le réel Créateur de toute chose, rien n’existe sans lui ni en dehors de lui. Ainsi sa place dans l’alphabet attachée au Nombre « 9 » qui est « 3 »x »3″ nous indique et vient confirmer qu’il est lui aussi début et fin de la Création manifestée (3ème voyelle, et 9ème Lettre), il est fin d’un cycle mais aussi responsable et en charge du recommencement (ce qui est Neuf est ce qui vient d’être créé en langue des Oiseaux). Il faut entendre que ce qui est créé par le Neuf est issu de la Volonté. Le « 9 » est aussi un Nombre indestructible qui multiplié par n’importe quel autre autre redevient « 9 » par réduction théosophique. Le « i » et son pouvoir créateur, sont ainsi la priorité de ce qu’il convient d’entendre, parce que le Créé est directement issu de l’Inconscient et nous rend responsables de nos pensées profondes, de nos actes, de nos projections parce qu’elles auront un impact cette fois complètement incarné dans le réel. C’est pour simplifier à l’extrême un véritable générateur de Karma, positif ou négatif. Par exemple penser et être convaincu que l’existence est liée au travail, nécessaire pour se nourrir rend le travail nécessaire et obligatoire… Les animaux sauvages ne travaillent pas, mais vivent pourtant et trouvent toute la nourriture nécessaire… le seul frein à leur survie provient de l’Humain. Imaginez maintenant les implications en Médecine, Psychiatrie, Psychanalyse et autres, si ces processus inconscients étaient entendus tels qu’ils sont réellement, c’est à dire la véritable source de tous les maux…

Le « R »

C’est la lettre de l’Air » ou de l’Esprit, elle est attachée au « 9 » parce qu’elle est également Créatrice puisqu’elle est le principe fondamental du Tout qui contient tout en Lui. Elle est ici la fin d’un cycle illustrant la phrase « je suis l’Alpha et l’Oméga », le début et la Fin. Le « R » est l’Esprit dans toute chose, le subtil présent dans tout ce qui existe, puisque tout existe par Lui. Le « R » est ici « Père » du « i » et s’entend comme l’Hermite du Tarot avec à la main sa Lumière et son bâton qui symbolise l’entendement de cette Trinité Première et le rôle de fin et de recommencement qui lui incombe. Il est ici aussi nécessaire d’entendre qu’il convient de réunifier le « i » et le « R » parce qu’ils sont la fin d’un cycle et le début d’un autre issu de la Volonté. Une dissociation des deux implique obligatoirement un déséquilibre…

Le Nombre « 1 » et les Lettres « A » « J » « S »

Le « A »

Je ne reprendrait pas l’analyse complète du « A » disponible dans l’Alphabet Numérologique Symbolique et je rappellerai ici simplement que le « A » est la référence aux principes originels opposés et liés, c’est l’Alpha, c’est à dire le début, l’espace primordial. Le « A » c’est aussi le compas analysé en langue des Oiseaux qui sert à créer un Cercle (référence au Tout) dont le centre passe par le diamètre qui est la liaison entre le manifesté ou existe le Diam-Être et le non manifesté qui abrite le Diam-En (ou Diamant spirituel).

Le « S »

Comme pour le « A » Je ne reprendrait pas l’analyse complète du « S » disponible dans l’Alphabet Numérologique Symbolique et je rappellerai ici simplement qui est attaché au Céleste, plus particulièrement présent dans les mots en double ss comme Sagesse… Son dessin en forme de Serpent (celui qui « sert Pan », le Tout en langue des Oiseaux) en référence à la Kundalini, énergie serpentine lovée dans les vertèbres dites « Sacrées ». C’est bien Elle qu’il s’agit d’éveiller par la conscience.

Le « J »

Il s’agit maintenant de décrire ce que j’appellerai l’apogée du Secret. Le « J » comme vous le constatez est présent, et c’est la seule Lettre qui permet cela, à la fois auprès du « 1 » et au centre dans le Cœur du schéma. Jean Coulonval appelait le Cœur du schéma le Christ Cosmique (hors de toute relation avec l’Église, il s’agit là du Cristal de l’Être).

Il faut là ouvrir grand sa conscience pour nous rendre compte de cette dualité Divine en Nous. En effet le « J » est par essence le symbole Humain par excellence, c’est le « Je », celui qui définit l’Être au travers de son ego. Il est donc à la fois « 1 » c’est à dire espace primordial, d’où tout est engendré, mais aussi Central où tout « converge » et directement attaché au Divin. Vous comprenez mieux cette phrase biblique simplifiée « et Dieu créa l’Homme à son image, parfait en tous points… » .

Vous comprendrez mieux aussi pourquoi le Christ en français se nomme Jésus, et pourquoi celui qui l’envoya à la mort se nomme Judas. Vous entendrez aussi pourquoi le peuple élu est celui des Juifs…, pourquoi l’apôtre préféré de Jésus se nommait Jean. pourquoi la « Justice » est en langue des Oiseaux « ce qui est juste hisse » et pourquoi le « Jugement » qui en langue des Oiseaux est « ce qui Juge ment »… pourquoi la « Joie » qui est « J’Ois du verbe Ouïr – (supposé le Céleste), le verbe « Jouir », pourquoi le « Jeu » qui met rapidement en évidence l’ego des mauvais joueurs et la compréhension de son principe par les bons, parce qu’il suppose de se détacher de l’ego pour s’unir dans le Jeu… Il en est ainsi pour une multitude de mots.

Tout ceci s’entend lorsqu’on comprend que le but de l’existence est de retrouver notre place Divine, au centre et de laisser exister en Nous, ce Christ Cosmique. Il existe une relation directe entre le « i » et le « j » puisque ce sont les deux seules Lettres qui comportent un point symbole de Dualité mais aussi de pouvoir créateur et fécondateur, elles sont également consécutives dans l’alphabet. Le « i » est le non manifesté du « j ». Ainsi lorsque le « Je » est centré dans sa divinité, par sa prise de conscience des principes qui l’habitent, lorsqu’il se réunifie avec le Tout, il devient le Centre et équilibre le « i » de son inconscient. Ce qu’il crée devient par la loi d’Amour, une création Divine dans tous les domaines par le « 1 » et par le « 9 » dont il est le centre de la Volonté.

Au contraire lorsque le « j » brille d’un soleil de l’ego, il se dissocie de sa divinité, il se détache du « 10 » et déséquilibre le « i » inconscient qui de ce fait devient créateur d’égoïsme et de karma négatif pour emprisonner son créateur dans sa propre création ainsi que ceux qui l’entourent. Le monde dans lequel nous vivons connait ce déséquilibre…

Comme vous le percevez maintenant il est impératif de retrouver le centre, de laisser exister en Nous ce Diamant intérieur, ce Christ Cosmique (loin de toute relation avec l’Église, il s’agit là du principe) afin de parvenir à un réel et bénéfique équilibre. La réunification des principes de l’Être, sa dualité Corps/Esprit doit être intégrée comme « une », et appliquer ce principe à toute choses créées qui sont à la fois Matière et Esprit.

Accomplir son « Je » c’est parvenir à réunifier le Diam’en (Diamant) intérieur (Christ Cosmique, ou Cristal de l’Être) avec son Diam-Être (l’Être manifesté dans la Matière avec son ego).

Il ne s’agit pas d’être dépossédé de sa personnalité, mais c’est plutôt en se dépouillant de cette fausse identité que l’on croit avoir par le truchement de l’ego que l’on retrouve sa vraie personnalité, intégrée au sein du plan Divin.

Le soleil du « Je » doit être le Soleil du Tout qui traverse notre Être de manière fluide et lumineuse, afin de pouvoir reprendre notre place centrale d’Être Divin accompli au Cœur de la Matière qui marque un stade primordial de l’évolution infinie du Plan Divin. L’Être Humain est unique de par ses doubles principes Esprit et Matière à la fois, qui font de lui une manifestation Divine incarnée.

%d blogueurs aiment cette page :