Les Mots de la Langue des Oiseaux,  Lettre P,  Publications 101 à 200

Les Mots avec « Par »

Les Mots avec "Par" en langue des Oiseaux
Les Mots avec « Par » en langue des Oiseaux

Les Mots avec « Par » sont des mots qui révèlent la double nature de toute chose au travers de la langue des Oiseaux. En effet et selon la Quatrième loi Universelle du Kybalion dite Loi de Polarité : «Tout est double; les pôles opposés peuvent être conciliés; tout a deux extrémités; les extrémités se touchent; tout est et n’est pas en même temps; toutes les vérités ne sont que demi-vérités; toute vérité est moitié fausse; chaque chose a deux faces».

Ces mots avec « Par » nous invitent à considérer la « Paire », le Yin-Yang qui existe au cœur même de la matière et donc par conséquent dans toutes les manifestations de la Vie jusqu’au langage qui en est une aussi. Afin de comprendre cela il est important d’avoir entendu tous les processus de la Création dans ses Trois Grands Ternaires (1-2-3) – (4-5-6) – (7-8-9) puis dans la Grande Trinité.

Ainsi nous allons voir au travers de quelques exemples les significations duelles, dissociatives parfois qui sont attachées aux mots avec « Par ».

Quelques exemples de Mots avec « Par »

  • Parents : c’est la « paire » primordiale, celle qui donne la Vie, la protège et lui permet de croître, Celle qui symbolise l’Amour, elle est aussi présente dans l’union des opposés originels de principes, inséparables que l’on retrouve dans le « A« . C’est également nos Parents Célestes qui se manifestent au travers de ce mot puisque ils évoquent avec « Ents » qui est le « En » significatif de l’intérieur et de l’Être, qui se réalise au travers de ses deux grands principes opposés originels présents en lui (le Yin Yang de chacun).
  • Paraître : voici là un mot qui exprime également la paire mais cette fois, dissociative. En effet en langue des Oiseaux « Paraître » c’est aussi « Par » « Être » et donc Être double selon cette nouvelle signification. C’est bien le cas lorsqu’on veut paraître ce que l’on est pas au fond de nous…
  • Pardon : S’il est un mot important, voire majeur dans le langage c’est bien le mot « Pardon » qui est souvent mal interprété. La langue des Oiseaux nous permet d’en avoir le sens juste. Dans « Pardon » il y a encore une référence à la « Paire » la dualité primordiale évoquée avant, qui symbolise pour simplifier, le Céleste en Nous (le Yin-Yang) ou l’Amour puisque nous existons dans l’Amour manifesté par le Trois qui est lui même fruit de l’Union Volontaire d’Amour, des opposés originels « A » ou « un » en Lettres (l’Être). Ensuite nous avons « Don » dans le mot « Pardon » qui sans plus d’explication signifie « Donner ». Ainsi le « Pardon » est un « Don d’Amour » au travers de la langue des Oiseaux. Le véritable « Pardon » est réellement ainsi puisqu’il est à la fois compréhension et volonté de Paix parce qu’il se hisse dans la vibration d’Amour qui existe en chacun de Nous (Le Céleste en Nous évoqué avant).
  • Parfait : Le mot « Parfait » est lui aussi très intéressant lorsqu’il est vu au travers de la langue des Oiseaux. En effet nous avons encore une fois une référence à une « Paire » mais il s’agit ici de la « paire » particulière que nous sommes avec ce que nous appelons notre inconscient (le « i »). Il convient d’entendre que l’humain est placé au centre de la Grande Trinité (voir le schéma) avec le « J », caractéristique du « Je » qu’il nous faut réunifier et qui symbolise notre égo. Cette « paire » est créatrice et inclue le « i » qui est Trois dans cette Grande Trinité (en tant que Voyelle) et Neuf en tant que Consonne. La Paire en question est celle qui réunifie le « i » de l’inconscient (créateur) avec le « j » de la conscience de l’Être (non égotique). Cette paire (Par) créatrice réunifiée est capable d’engendrer le Parfait parce qu’elle est réunifiée dans ses principes « F » le Feu ou l’Âme, et le Corps manifesté qui devient Être (AIT qui s’entend EST).
  • Partenaire : ici la référence est faite au travers du mot « Partenaire » à la « Paire » constituée de deux personnes. (remarquez également que « Personne » devient en langue des Oiseaux « Paire » « Sonne » qui signifie que cette « Paire » (Yin Yang individuel de chaque Être) existe par le Verbe Créateur donc « Sonne » dans le Créé).
  • Parvenir : lorsqu’on « Parvient » à réaliser quelque chose c’est que cela nous a coûté un certain effort et qu’il a fallu surmonter une difficulté. On « Parvient » souvent après réflexion, et le mot « parvenir » en appelle à la « Paire » Céleste présente en Nous tout autant qu’à la Paire (« i », « j ») évoquée avant.
  • Parcours : Il s’agit avec le mot « Parcours » au travers de la langue des Oiseaux de signifier l’enseignement reçu tout au long de l’existence qui a été dispensé par la « Paire » Céleste présente en chacun de Nous.
  • Par : cette préposition (voir la définition) sert à marquer le mouvement et le passage selon le dictionnaire. Si on la rapproche de la « Paire » au travers de la langue des Oiseaux elle prend un tout autre sens puisqu’il s’agit alors d’un passage « par » le Céleste des opposés originels ou de la « Paire » (« i », »j »). Quoiqu’il en soit « Par » évoque toujours la présence du Céleste ou de la Paire yin-Yang qui définit l’Être dans sa totalité (Endroit et Envers, Conscient et Inconscient). Ainsi l’exemple je passe « Par » Paris signifie en langue des Oiseaux que le Céleste nous invite à un passage à Paris.
  • Paris : Je n’ai pas l’habitude de traiter des Noms propres dans mes articles sur les mots vus au travers de la langue des Oiseaux mais notre capitale « Paris » est un nom qui me semble important à analyser parce qu’il renferme quelques subtilités. Ainsi nous avons la référence à la Paire Céleste « Par » des opposés originels, mais aussi au « i » qui symbolise l’inconscient et le non manifesté qui est le pendant du « j » incarné dans l’Humain, et enfin le « s » Céleste qui ne se prononce pas. La présence de ce « s » non prononcé évoque qu’il y a dans ce nom une réalité Céleste à décoder, et elle existe parce que le français est une langue privilégiée par la langue des Oiseaux et que Paris en est la Capitale. « Par » « i » signifie alors cette Grande Trinité à laquelle je faisais allusion plus haut et qui explique tous les processus de la Création. En effet dans le premier Ternaire de ces processus divisés en Trois grands Ternaires, dit de l’Esprit, tout existe « Par » le « i » (3ème voyelle, 9ème consonne) qui est le fruit de l’union d’Amour des opposés originels au travers du processus « 1 », « Deux » ou « un » en « deux lettres », et enfin « Trois ou uni en Trois Lettres » qui engendre la matière et le Créé en « 4 ». « Par » « i » semble alors une indication et une affirmation quant à ce processus, qui nous invite à considérer que tout existe « Par » « i » et que c’est un signe Céleste qui nous est donné puisqu’il y a la présence du « s » en fin de mot.
  • Parfois : Définition de « Parfois ». En langue des Oiseaux « Parfois » devient « Par » la paire Céleste des opposés originels, « F » le Feu ou l’Âme, et Ois du verbe Ouïr comme dans le mot Oiseau de la langue des Oiseaux où il signifie j’Ois du verbe Ouïr. « Parfois » signifie alors « selon ce que j’entends du Céleste par mon âme » et qui suppose que cela n’arrive qu’occasionnellement, et de manière non prévisible.

Conclusion

Voici donc terminé cet aperçu des mots avec « Par » qui n’est pas exhaustif mais qui invite à la réflexion au travers de la langue des Oiseaux qui révèle ici la complétude duelle de toute choses, ainsi que la nécessité d’entendre qu’elle invite à la réunification de nos principes duels dans la « Paire » (« i », »j »).

J’insiste une fois de plus sur la nature mentale de l’Univers, qui n’existe que par les Nombres et les Lettres (Ombre ou Envers et l’Être), ce que la science même vient confirmer avec les plus récentes études sur la matière et des briques primordiales (photons, quarks…) de celle-ci (qui acquièrent leur masse excepté le photon, grâce au boson de Higgs) en fonction d’une certaine interaction pour exister ou pas en tant que matière solide. Nous sommes ou ne sommes pas en fonction de cette interaction… Il est primordial d’entendre que la réalité matérielle n’existe que par la conscience que l’on en a et que c’est elle qui la fige dans la matière au travers de l’inconscient qui la fabrique totalement et immédiatement… C’est donc bien au travers du langage que l’Être existe au travers des Lettres, et donc bien au travers des Nombres que l’Univers se dessine pour nous accueillir…

%d blogueurs aiment cette page :