Les Mots de la Langue des Oiseaux,  Lettre T,  Publications 1 à 100

Tri – Tre – Ter : 33 Mots du Trois en langue des Oiseaux

33-Mots-Du-Trois-En-Langue-Des-Oiseaux
33-Mots-Du-Trois-En-Langue-Des-Oiseaux

Les mots en Tri Tre et Ter (mots du Trois) ont souvent un sens caché en langue des Oiseaux. Le Trois selon Hermès Trismégiste (qui signifie Trois fois Grand) dans les Tables d’Émeraude est ainsi décrit par Thot l’Atlante :

Le TROIS : détient la clef de toute magie cachée. C’est lui le créateur des Chambres de la mort ; il déploie son pouvoir pour enfermer les âmes des hommes dans l’obscurité. C’est le régisseur de tout ce qui est négatif pour les enfants des hommes.

Comme vous le constaterez le Trois semble s’attacher à la difficulté, au sombre et à la mort selon cette description. Il est pourtant le chiffre de la Trinité première celle de l’Esprit (Voir l’Envers du Réel et les Trois Trinités).

Pourquoi le Trois est relatif au négatif

L’inconscient

Si vous revenez à cet article cité plus haut relatif à la Trinité première, celle de l’Esprit, vous pouvez constater que cette Trinité appartient au métaphysique, à la Création « pensée et réalisée » dans le non-manifesté, c’est le ternaire de l’ante-création, qui n’a pas encore « enfanté » dans la matière.

Ce qui est Trois, de par cette explication, est seulement « idée, Pensée » dans le métaphysique, si je peux m’exprimer ainsi. C’est ce qui n’a pas de « réalité matérielle » dans le monde physique. Une autre déduction, de par cette précédente explication, est que ce qui est Trois, donc non manifesté, fait partie de l’inconscient, de l’indescriptible, c’est un « Réel auquel nous n’avons pas accès, mais qui agit puissamment sur notre réalité intérieure et extérieure. Encore une fois c’est une manifestation de notre Dualité, souvent incomprise. Le Trois est dès lors associé à une force négative, surnaturelle qui agit pour nous faire « Trébucher » ou « Trembler »…

L’incompréhension de la Dualité

Du fait de cette incompréhension de la Dualité, ces manifestations sont négatives parce que nous n’avons aucun contrôle sur Elles. Elles sont celles de l’inconscient et ont un pouvoir sur tout ce qui existe, puisque tout est double et possède son pendant dans le non manifesté qui en est sa source. L’incompréhension de la Dualité mène à la dissociation, à la séparation du « Je » du « Spirituel » et plus loin du « Physique… Il s’agit d’une Trinité et de ce fait elle est créatrice. Ceci suppose qu’elle est à la source de ce que communément nous appelons Karma. Je vous renvoies à l’article sur la Grande Trinité de la Création pour entendre comment cela se produit puisque nous sommes à l’image du Créateur. Je vous renvoies également à Vahé Zartarian et Jean-Pierre Garnier-Malet tous deux physiciens qui expliquent comment la pensée est créatrice du monde dans lequel nous évoluons…

Les Mots du Trois en Langue des Oiseaux

La langue des Oiseaux, comme je l’ai maintes fois dit, agit comme un traducteur de l’Envers vers l’Endroit et il n’est pas surprenant qu’elle se distingue autant dans les mots du Trois, ou relatifs au Ternaire et à l’inconscient. Voici également ce qui est dit dans le dictionnaire CNTRL et Wiki de ces Préfixes : Tri- Tré– Ter (n’est pas considéré comme un préfixe).

Je vous livre donc une liste de 33 mots du Trois en langue des Oiseaux pour illustrer ce propos d’exemples concrets :

1. 11 mots en Tri

Tristesse :

C’est un des Mots du Trois qui caractérise le mieux la symbolique attachée au négatif en langue des Oiseaux. En effet En décomposant le mot nous obtenons : Tri – St – Esse ce qui dans la langue des Oiseaux signifie : Tri = Trois, St = Être, Esse = Dans le Céleste (double SS caractéristique). Ainsi c’est ¨Ce qui est Trois dans le Céleste ». Éprouver de la Tristesse sera : Être touché par quelque chose qui est Trois (ou devenu Trois) dans le Céleste (inconscient ou conscient refoulé) ou tout simplement par la perte d’un proche, de quelque chose d’important qui disparait dans le Trois (le non matériel ou l’au-delà…)

Tricher :

C’est là un des mot du Trois en langue des Oiseaux qui exprime l’intervention d’un Troisième élément dans la réalisation de quelque chose, et cet élément n’est pas révélé, il reste occulte. Tri = Trois, CH = Créé avec l’Intellect, E dans le manifesté le R final signifie l’Esprit (Air) qui permet sa réalisation. Ainsi c’est réaliser quelque chose avec l’intervention d’une tierce partie occulte., non manifestée comme dans la Trinité… Il s’agit souvent de l’Ego qui incarne cette tierce partie…

Trivial :

C’est prendre la voie du Trois en langue des Oiseaux. Trivial signifie Trois Voies, un carrefour. La Voie du Trois dans le sens que nous lui connaissons aujourd’hui signifie aussi celle de l’inconscient, où l’obscène, le vulgaire et le non avouable sont stockés et présents. C’est la voie du Tabou lié à la dissociation. En effet la dissociation entraine le Trois, il y a la dualité Corps – Esprit et l’être dissocié par l’Ego refoulé ou non, des précédents qui, additionnés font trois.

Trimer :

Aimer c’est vivre et vivre c’est aimer…il y a une corrélation entre Aimer et Trimer, l’un sert le double principe incarné de l’Amour (A double principe opposé et lié de la dualité, I l’Esprit incarné), et l’autre sa dissociation. Trimer c’est ainsi servir la dissociation comme dans l’explication précédente, c’est servir le Trois engendré par la dissociation du principe duel par un Ego (on dit trimer lorsqu’on sert un tyran, un dictateur, un chef injuste et mal intentionné…), et donc souffrir.

Trier :

Ici encore la dissociation est mise en évidence. Trier c’est devenir juge et séparer; comme par exemple « le bon grain de l’ivraie ». Ce qui sépare est alors le principe de la dissociation qui mène systématiquement à la souffrance. C’est juger de ce qui va d’un côté ou de l’autre et donc positionner son Ego en tant que principe séparateur… Bien sûr dans le langage courant Trier n’a plus ce sens négatif dès lors qu’on l’utilise dans le sens de ranger.

Trident :

C’est aussi un objet symbolique dans l’hindouisme. Le trident (trishula) y est un des attributs du dieu Shiva et concentre dans chacune des pointes la création, la permanence et la destruction. Le trident est associé aussi au diable, Lucifer, Satan, etc. On peut le voir représenté avec un costume rouge, des cornes et la queue en forme de trident. En appelle ici à la puissance créatrice du Trois.

Trifouiller :

C’est fouiller trois fois, signifie sans succès, c’est aussi un acte qui n’est ni la fouille, ni la recherche, il est entre les deux et confus, c’est la fameuse troisième voie occulte.

Tribulation :

C’est l’adversité, et l’épreuve. Affliction, tourment moral. CNTRL : Les tribulations de l’Église. C’est par la tribulation qu’on entre dans le royaume de Dieu (Renan, St-Paul, 1869, p. 54). Selon la justice ecclésiastique (…) la prison était un lieu favorable où le condamné faisait, en mangeant le pain de douleur et en buvant l’eau de tribulation, une pénitence perpétuelle. Ici encore, est à l’œuvre la dissociation qui engendre le Trois.

Trique :

c’est une ma-TRaque, une arme dotée du pouvoir du trois qui ainsi sépare et punit.

Tringler :

Terme des plus vulgaires qui signifie prendre sexuellement une femme. C’est aussi une expression de la sexualité non maitrisée et salie de par l’incompréhension qu’elle suscite. Le pouvoir du Trois est alors celui de la dissociation de l’acte et du Sacré qu’il représente. En vidant le sens sacré on dissocie et donc on engendre le Trois ici encore par l’Ego…

Tribunal :

C’est en effet le lieu ou le jugement s’exerce ( certains aimeront le juge-ment très connu en LDO), lieu privilégié de la dissociation. Le « un » c’est la Dualité en « un » mot et Deux Lettres, la dissociation c’est alors s’extraire de la dualité et créer une troisième entité. La séparation, le jugement, contribuent ainsi à la dissociation en faisant intervenir un Troisième sur une Dualité…

…etc

2. 11 Mots en Tre ou TR

Traître :

Parmi les mots du Trois en langue des Oiseaux ce mot peut être lu : Tr – Être qui signifie « Être sous le pouvoir du Trois » et donc de la dissociation.

Traque :

C’est rechercher de manière extrême, sans laisser aucune issue possible. C’est fermer toutes les voies et échappatoires de telle manière qu’il n’y ait plus que le trois ou la mort qui puisse en devenir un.

Trembler :

Sembler c’est paraître (paire être) donc être double, et trembler c’est être trois sous la pression d’un autre élément extérieur cette fois (le froid, la peur, la colère…) qui est un élément incontrôlable venu du Trois, de l’inconscient, ou de l’imaginaire.

Tressaillir :

C’est avoir un sursaut provoqué par un élément extérieur et incontrôlable. Il s’agit dans ce mot d’une manifestation inconsciente (du Trois) qui provoque un effet dans le conscient.

Tréfonds :

Il s’agit de ce qu’il y a de plus profond et de plus secret à quelque chose. C’est par trois fois le fond. C’est aller jusqu’au limites du conscient, et entrer dans l’inconscient de quelque chose. Le Trois est le « non manifesté », et c’est cet aspect qui en devient un symbole ici.

Trébucher :

Signifie éprouver une difficulté, c’est faire un faux pas sans tomber. Le Trois est ici évoqué comme un facteur extérieur qui vient empêcher, placer un obstacle. Encore une fois c’est à l’inconscient qu’il est fait là référence.

Trépan :

Outil pour perforer, percer et passer au travers. L’allusion est relative ici au passage de l’autre côté de ce que l’on voit. Un Trépan est un outil capable de passer dans le Trois.

Trèfle :

Même si la plante nommée Trèfle n’a rien de négatif puisqu’il signifie trois feuilles, il s’agit dans ce mot d’y voir le côté occulte qui s’y est rapporté. En effet le Trèfle a trois feuilles, et le fait d’en trouver un à quatre feuilles, porte « chance » dans l’inconscient collectif. Le Trois est ici dévalorisé par rapport au Quatre.

Trépasser :

Trépasser est un des nombreux mots du Trois bien connus en langue des Oiseaux. Pourtant ce n’est pas comme je l’entends souvent passer trois fois. Il s’agit plutôt de passer dans le Trois c’est à dire dans l’au-delà, la mort ou une autre dimension, celle du Trois. C’est également une référence au ternaire base de toute la Création.

Trancher :

Ici c’est aussi une allusion à la dissociation comme expliqué précédemment. Trancher c’est séparer, donc procéder à une dissociation. Référence à l’Ego qui tend vers l’arbitraire.

Trafiquer :

Trafiquer c’est effectuer des actions plus ou moins occultes ou illégales. C’est en appeler à un pouvoir extérieur, non manifesté, qui reste dans l’ombre pour effectuer ces actions.

…etc

3. 11 Mots en Ter

Tergiverser :

Selon la définition du dictionnaire Cntrl c’est fuir, tourner le dos et éviter de prendre une décision. C’est donc être sous l’influence négative du Trois qui est le non manifesté, ce que l’on a souvent appelé le « malin » et qui n’est autre que l’inconscient. L’expression est en lien avec la dissociation expliquée avant qui produit le Trois.

Terrible :

Étymologiquement nous savons que ce mot provient du latin Terribilis, et en langue des Oiseaux nous dirons que c’est ce qui provient de la Terre, qui est aussi le Troisième élément issu de la Trinité première de la Création. Donc ce qui vient de la Terre, ou plutôt ce que nous sommes capables d’imaginer et créer dans notre inconscient et qui finit alors par devenir réellement créé. Il n’y a pire prédateur de l’homme que l’homme lui-même. Les guerres sont ainsi un exemple d’atrocités qui sont réellement spécifiques à l’être humain. Le terrible est un facteur de l’humain sur Terre lorsqu’il ne comprend pas sa place et que son phare est la dissociation qui engendre tous les autres excès… de Terre elle passe à créatrice d’horreurs en devenant Ter.

Terreur :

Ce mot a le même sens que Terrible cité avant. La Terreur engendre le Terrible.

Terne :

C’est ce qui n’a pas de lumière ni d’éclat, ce qui est obscur, sombre. Ternir c’est salir quelque chose en y apportant de la noirceur ou un autre principe à la dualité originelle. Le Trois est ici symbole de dissociation et donc d’obscurité.

Terrifié :

Ce mot à le même sens que ce qui provient de la Terreur et du Terrible. Le Trois est ici la dissociation.

Terrassé :

En relation encore avec la Terre et le Terrestre, troisième élément. Jeter à Terre. C’est la dissociation qui engendre ce Trois qui devient négatif par l’intervention d’un Ego extérieur.

Terril :

Se dit d’un amas de résidus de mines de charbon. Terre noire résiduelle, qui donne un aspect triste au paysage. Zola Germinal. Le Trois est ici lié à l’inconscient et l’obscur. Le côté inconnu est toujours le côté noir qui provoque la peur.

Territoire :

Symbole parfait de la dissociation, pour lequel se battent les peuples. Un territoire est revendiqué afin de créer une séparation, une limite basée uniquement sur l’arbitraire. La frontière est un produit de cet arbitraire. Nul ne saurait par exemple fixer de limite entre les couleurs d’un arc en Ciel…

Terminer :

C’est mettre fin, et le mot fin sonne comme la mort d’un état. Ainsi c’est passer dans le Trois que terminer.

Termite :

Petit ver qui ronge le bois et le détruit sans laisser de trace extérieures. Son côté occulte de destruction l’associe à l’inconscient et au Trois.

Terme :

Mettre un terme est à entendre dans le même sens que le mot terminer. Terme désigne également le « mot » et dans ce sens il faut le percevoir comme le Troisième, le produit du Verbe manifesté dans le Monde Créé.

…etc

Conclusion sur les Mots du Trois en Langue des Oiseaux

Ainsi nous avons pu au travers de cet article voir combien le Trois est attaché au côté sombre, occulte et inconscient, tout autant qu’à la dissociation dont il est généralement le fruit. Dès qu’il y a Trinité il y a création, de bon ou de mauvais. Nous vivons dans un état de dissociation tel que le produit de cette Trinité engendre le monde que nous connaissons, avec ses horreurs mais aussi ses beautés et ses grandeurs.

La Dualité amène à entendre notre appartenance à un Tout duel. C’est ainsi qu’en conscience nous devenons créateurs d’un monde meilleur de par la compréhension et l’intégration de cette Trinité qui est par essence créatrice. Le Karma très à la mode, n’est que le produit de cette loi de causalité trinitaire, engendrée par la dissociation ou par la compréhension de la dualité. Il n’est ni bon ni mauvais, il est le fruit de ce que nous sommes.

%d blogueurs aiment cette page :