Numérologie Astrale et Langue des Oiseaux

Numérologie Astrale et Langue des Oiseaux
Numérologie Astrale et Langue des Oiseaux

I – Présentation : Numérologie Astrale et langue des Oiseaux

La Numérologie Astrale et la Langue des Oiseaux, je préfère l’appeler « mise en relation Nombres et Astres » qui est plus juste puisque les Nombres sont les Archétypes des Astres, nous offre de par sa méthode, une image du « Haut », le Céleste, qui est identique à celle du « Bas », l’Humain et le Terrestre que nous sommes Cette présentation vient expliquer au travers d’un espace dédié à la « Numérologie Astrale » par la langue des Oiseaux, comment, au travers de cette analogie possible Nombres/Astres/Être, elle permet d’initier une véritable « Alchimie du Soi« , c’est à dire entendre quel chemin nous avons choisi pour y parvenir.

En effet les « Astres » sont en langue des Oiseaux, les – As Êtres – , ces As qui se placent au delà du pouvoir des Rois dans les jeux de cartes. Ils sont aussi les « As » « Tre » dotés du pouvoir du Trois… Le Mouvement source de l’Amour… L’Astrologie ou la Numérologie classiques tentent chacune d’elle de nous montrer ce qu’il faut « régler » ou « considérer » (con – sidéré vient de sidéral donc des Astres…) au travers des Astres ou des Nombres pour équilibrer notre personnalité, en faire une sorte de standard bien calibré capable d’être heureux dans cette existence en évitant, pour l’une, les excès de Chiron, Pluton, et Saturne mal aspectés (maison 7 pour le couple, maison 2 pour les ressources…) et pour l’autre les Nombres en excès ou en défaut dans notre grille d’inclusion, nos « années personnelles » et nos cycles de réalisation… Toutes ces influences provenant d’une volonté extérieure à la nôtre, donc plus ou moins Céleste ou liée au forces incontrôlables de la synchronicité (autre nom donné savamment au hasard…).

C’est là ne pas entendre ce qu’est l’existence et je dresse un bref tableau de ce qu’il conviendrait peut-être mieux, de penser d’elle.

  1. Le hasard n’existe pas et nous avons choisi l’heure, le lieu, la date, les parents qui nous ont permis de revenir une fois de plus dans l’existence, et tous les attributs de notre visage dans celle-ci. Cela est commun à maintes traditions dont la plus connue est le bouddhisme. La Science elle-même est sur le point d’admettre la réincarnation…
  2. Puisque le hasard n’existe pas, nous sommes dans cette existence dans le but d’apprendre avec certains bagages (évoqués en 1 qui sont comme nos habits pour aller à la faculté, des livres scolaires, les uns à lire et les autres à relire parce qu’ils sont karmiques).
  3. Dans cette faculté on apprend ce que signifie « Aimer » et ce qu’est « l’Amour » puisque nous pensons toujours trop qu’il est lié à une émotion, que nous le cherchons là où il n’est pas, ou que nous n’arrivons pas à le voir là où il est…puisqu’il est en tout, il est notre essence. C’est un lieu commun direz-vous, cette phrase est bien connue… C’est parce qu’elle est bien connue qu’elle ne signifie plus rien, comme le mot amour qui veut tout et rien dire… Tout est duel, double, et l’Amour, je le répète ici est : Une énergie, un mouvement qui rencontre son contraire et en admet la force et l’enseignement. Ainsi il existe autant dans l’obscurité que dans la lumière, il est mouvement des alternances, une union sage entre la Nuit et le Jour…
  4. Donc d’après ce qui vient d’être dit, il n’y a pas à éviter ou tenter de prédire les effets de Pluton, Saturne et Chiron dans leurs transits mais à les considérer comme les gardes fous que nous avons nous-même choisis pour parvenir à entendre le « cours d’Amour » de cette étape de la Vie qu’est notre existence… (Il ne nous viendrait pas à l’idée de « sécher » les cours de géométrie ou de résistance des matériaux, si nous nous inscrivions dans une école d’architecture…). En effet la Vie est la somme de multiples existences où nous venons tous nous dégauchir dans la matière…. Qui est aussi spirituelle que matérielle, il n’y a pas de différence là non plus, c’est l’Amour sous deux états différents de lui-même, que parvient à « cristalliser » notre conscience dans le mental, pour nous le faire entendre… (c’est d’ailleurs la raison pour laquelle une conscience plus élevée s’appelle le « Christ »…).
  5. Enfin la Numérologie Astrale par la langue des Oiseaux explique quelles sont nos cartes, (notre équipement pour ce trekking sur le chemin de notre vie), et ce que nous sommes venus « dégauchir », « apprendre », « laisser », « gravir », « abandonner » pour atteindre l’autre rive de notre « Moi » qui se nomme le « Soi »… Cet « équipement » psychique et physique est révélé par notre Prénom, notre Nom, nos attributs karmiques (Noms de famille, d’épouse…), notre Date de Naissance au travers d’une lecture Numérologique, Astrale et par la langue des Oiseaux, qui je le répète aussi, existe depuis la nuit des Temps pour accompagner les plus grands sages de l’histoire humaine (Il suffit de regarder les images anciennes des Saints, Sages, Prophètes et vous verrez qu’ils sont toujours accompagnés d’oiseaux…).

II – Présentation détaillée de la Numérologie Astrale par la langue des Oiseaux

Qu’est la Numérologie Astrale par la langue des Oiseaux ?

Dans notre existence nous nous identifions au monde par deux moyens :

1 – Par des Lettres : Notre ou nos Prénoms additionné(s) de notre ou nos Noms de famille
2 – Par des Nombres : Notre Jour, Date, et Lieu de Naissance

Ces deux moyens, le premier par la Lettre et le second par le Nombre, nous identifient donc pour la Vie, à la fois dans le Temps et l’Espace d’une part, mais aussi dans l’Inconscient d’autre part, puisque tout est double selon l’hermétisme et la Quatrième des Lois Universelles dite Loi de Polarité :

« Tout est double ; les pôles opposés peuvent être conciliés ; tout a deux extrémités ; les extrémités se touchent ; tout est et n’est pas en même temps ; toutes les vérités ne sont que demi-vérités ; toute vérité est moitié fausse ; chaque chose a deux faces ».

Selon ce même hermétisme, l’Univers est Mental (cf. Première Loi Universelle), et il convient de l’analyser par Analogie (cf. Deuxième Loi Universelle dite de Correspondance : « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. »).

Mon étude de la Langue des Oiseaux, et la découverte de sa capacité à dévoiler le Grand Ordre Divin dans notre langage, m’a conduit à établir un schéma du processus complet de la Création, que je nomme Grande Trinité, et dans laquelle apparaissent Nombres, Lettres de l’Alphabet, et maintenant aussi les Astres de notre système solaire. En effet, ils sont selon le langage des Oiseaux ces As au delà des Rois dans les jeux de cartes, (Les As Êtres puisque c’est ce que signifie Astres, que nous nommerons les Êtres devenus AS) et correspondent chacun à de grands archétypes, directement liés aux Nombres mais aussi à certaines Lettres de notre Alphabet. Ainsi nait la Numérologie Astrale (mise en relation Nombres et Astres) soutenue par l’inépuisable langue des Oiseaux. Celle-ci n’a que peu à voir avec l’astrologie traditionnelle, ni dans le symbolisme attaché aux planètes, ni avec le Zodiaque auquel elle se réfère. Elle n’a que très peu à voir également avec la Numérologie traditionnelle, puisque le symbolisme que cette dernière attribue aux Nombres, ne fait pas référence au schéma des processus de la Grande Trinité.

Cette Numérologie Astrale, mise en évidence par la langue des Oiseaux n’est pas non plus prédictive, et elle ne fait qu’indiquer les grandes lignes des caractères attachés à notre développement en tant qu’Être, tout autant qu’elle offre un éclairage intéressant sur notre partie inconsciente. Elle s’apparente ainsi plutôt à la psychologie afin de nous indiquer ce que nous venons chercher dans l’existence, nos points forts et ceux qu’il nous faut travailler. Chacun reste cependant libre et il n’y a là aucune révélation sur un quelconque déterminisme, ni aucune destinée pavée de dettes karmiques. La Numérologie Astrale par la langue des Oiseaux dresse simplement un portrait de ce que nous sommes dans le conscient et dans l’inconscient afin de nous guider vers notre réunification, puisque c’est ce que nous venons tous chercher.

Voici donc le Schéma de cette Grande Trinité où apparaissent Nombres, Lettres de l’Alphabet et Astres :
Numérologie Astrale par la Grande Trinité et la langue des Oiseaux
Numérologie Astrale par la Grande Trinité et la langue des Oiseaux

Jean Coulonval parlait dans son Livre « Synthèse et Temps Nouveaux » de la nécessaire fusion synthétique des grands principes de la Création (Esprit – Matière) afin d’entendre notre véritable réalité, parce que nous ne sommes pas des Êtres « physiques » d’un côté et « spirituels » de l’autre, mais les deux à la fois, et qu’il n’y a pas de différence entre ces deux principes parce qu’ils ne sont qu’un état de la réalité à un certain degré, unis par l’Âme. La Numérologie Astrale grâce à la langue des Oiseaux vient proposer une telle synthèse de tous nos principes, qu’ils soient spirituels, physiques, ou psychiques en les réunifiant au sein de notre compréhension.

Pour en faire un bref résumé : la Numérologie Astrale par la Langue des Oiseaux vient éclairer et unifier la Réalité de l’Être dans son expression matérielle, physique et psychologique (le Conscient), et la Réalité de ce même Être dans son expression « métaphysique » (ou inconsciente). La Numérologie Astrale par la langue des Oiseaux, s’appuie sur les Nombres du processus de la Création qui sont présents en toutes choses et qui s’expriment au travers de la géométrie sacrée pour exprimer une réalité souvent inconsciente, sur les Lettres de l’Alphabet pour expliquer l’Être dans sa conscience de lui-même, et sur les Astres pour entendre les processus de notre Âme.

Méthode de la Numérologie Astrale par la langue des Oiseaux

Comme nous l’avons évoqué plus haut il est possible de par les Nombres de notre naissance liés aux Lettres de nos Noms Prénoms d’établir une « Carte Numérologique et Astrale de l’Être ». En effet ces éléments constituent notre double identité (Endroit pour les Lettres, Envers pour les Nombres) et nous permet d’établir par analogie un schéma de l’Être placé de par ses valeurs numériques, dans le schéma de la Grande Trinité évoqué plus haut. C’est alors que nous pouvons nous rendre compte que nous sommes réellement en tous points identiques à ce schéma de la Grande Trinité qui représente de manière Numérique l’Univers. Les Astres sont nos Grand Frères sur le chemin de la Vie et nous apportent leurs connaissances dans les divers domaines liés aux Nombres qui en sont les Archétypes. (voir le Tableau de l’Alphabet Numérologique Astral et Symbolique qui permet d’avoir une synthèse des Lettres/Nombres/Astres)

III – Pour aller beaucoup plus loin…

La Rose de l’Être

Au même titre qu’il existe une Rose des Vents, liée aux Points Cardinaux, il existe une Rose de l’Être elle aussi liée aux points cardinaux qui nous permet de nous diriger dans l’existence selon ses indications sur l’Être. Je vous invite à lire l’article sur les Points Cardinaux afin d’en entendre toute la symbolique. Il existe un Nord de l’Être et c’est la raison pour laquelle on dit « il ne faut pas perdre son Nord », il existe un « Ouest » qui littéralement signifie « Ou » « Est » qui exprime une recherche (traduite par « ou ») de l’Être (traduit par « est ») et c’est la raison pour laquelle on dit aussi « être à l’Ouest », parce qu’on marginalise rapidement ceux qui entament un réel pèlerinage vers eux-mêmes, ils vont vers leur Ouest (ou est l’Être), d’ailleurs l’expansion humaine historique en témoigne, le pèlerinage de St Jacques de Compostelle aussi… L’Est quant à lui est la naissance de l’Être en langue des Oiseaux et le Sud représente l’incarnation de son Âme dans la matière… La quête de Soi est comme celle du Soleil qui se lève à l’Est et se couche (symbole de la Nuit, de la Mort) à l’Ouest après avoir traversé le Ciel…

L’étude de cette Rose de l’Être sera l’objet d’un prochain livre qui permettra à ceux et celles qui sont en réelle quête, d’entendre ce qu’il sont venus chercher, ainsi que leur place sur ce chemin de leur Vie. Si vous souhaitez être informé(e) de la parution de ce livre rendez-vous sur cette page de la Newsletter ou abonnez-vous à la Newsletter en page d’accueil du Site (sous le menu en haut à droite).

Voici maintenant une petite présentation de la symbolique de ces Astres, puis de ces Nombres qui viennent prendre place au sein de ce schéma de la Grande Trinité et qui permettent d’entendre qui nous sommes dans la double réalité de notre Être.

1 – Les Astres du Système Solaire – Présentation et Symbolique

Les « Astres » en langue des Oiseaux sont des Êtres As (As Tre), comme je l’ai déjà indiqué auparavant, qui parce qu’ils sont devenus des « As » nous guident dans l’apprentissage de l’Amour (à ne pas confondre avec l’émotion à laquelle on fait souvent référence) qui est l’union sage des opposés, et ce placent de ce fait Haut dans le Ciel, bien au-delà du pouvoir des rois terrestres. Il est donc évident que ces Astres, de par cette constatation ainsi que par leur signification en langue des Oiseaux, sont complètement liés à notre devenir, et qu’ils exercent avec certitude leur pouvoir sur tous les Êtres terrestres qui sont en chemin vers leur affinement et leur perfection. Ils agissent à la manière de « Maîtres ascensionnés » ayant acquis une certaine sagesse, qu’à présent ils sont capables de nous dispenser. Ils sont un peu comme des « grandes sœurs ou frères », un peu plus loin sur le chemin de la perfection, qui, parce qu’ils ont appris un peu plus, sont aptes à présent à nous guider vers ce nécessaire retour à nous même et à l’unité. Ils sont en quelque sorte notre famille dans le Ciel qui nous aide et nous encadre dans cet apprentissage de l’Amour.

Nous allons maintenant analyser au travers de la langue des Oiseaux la signification cachée de chacun des Astres qui composent notre système Solaire afin d’en comprendre leur réelle définition.

Astrologie et langue des Oiseaux
Astrologie et langue des Oiseaux

Ces Astres sont classés selon les Trois Grands Ternaires de la Grande Trinité de manière Archétypale au sein de la Création.

I – Les Archétypes du Premier Ternaire de l’Esprit et leur manifestation dans le Créé

  • 1l’Ether ou l’Espace, Akash en sanscrit : il s’agit de ce qui est subtil, d’une vibration, ce qui ne s’explique pas, qui ne se décrit pas, mais que l’on peut ressentir. Il est hors du temps et partout à la fois. C’est l’élément qui est à l’origine de tous les autres car il est l’espace, le cadre pour les rendre possible. Il s’agit de ce que l’on nomme le 5ème élément d’où tous les autres proviennent, il est à la fois espace mental, conscience et verbe créateur qui contient tout. Ils se divise en deux polarités opposées qui engendrent l’Être par la Lettre (« un ») et ensuite les quatre autres éléments. Dans la philosophie chinoise il se nomme Tao signifiant « Être suprême, voie, chemin ». Le Tao est la « Mère du monde », le principe qui engendre tout ce qui existe, la force fondamentale qui coule en toutes choses de l’univers. C’est l’essence même de la réalité et par nature ineffable et indescriptible. Le Tao peut être considéré comme la matrice préalable au sein de l’univers au passage du qi ou souffle originel, précédant la parité binaire du yin-yang.
  • Le « 1 » est aussi (en tant qu’As incarné ou As-Tre de Trois) le Soleil Unicode : ☉ Le mot Soleil est issu du gallo-roman *SOLICULU, forme du latin populaire *soliculus, diminutif du latin classique sol, solis désignant l’astre et la divinité. Le latin sol se poursuit dans la plupart des langues romanes : italien sole, espagnol, portugais et catalan sol. Le Soleil est générateur de Lumière et de chaleur. Le Soleil est lié au Nombre 1, il est une des expressions du binaire et des polarités opposées, le « positif » ou principe Yang, expression du masculin, de la chaleur, du don, il est principe émetteur… L’influence du Nombre 1 s’appliquera à notre inconscient parce qu’il appartient au non manifesté.
  • 2Lune : Unicode : ☽. Ils représentent ensemble le « un » en Lettre, créateur de l’Être, qui provient de la division du « 1 » en deux polarités opposées et liées entre elles (Le dessin du « A » en est la représentation graphique). La Lune et le Soleil sont liés entre eux et sont opposés de polarité, l’un émet la lumière et la chaleur quand l’autre l’absorbe et reste froid. La Lune est l’unique satellite naturel permanent de la planète Terre. La Lune est en rotation synchrone avec la Terre, lui montrant donc constamment la même face. Réciproquement, elle possède une face cachée. Elle est dépourvue d’atmosphère dense et de champ magnétique. Son influence gravitationnelle sur la Terre produit les marées océaniques, les marées terrestres, un léger allongement de la durée du jour et la stabilisation de l’inclinaison de l’axe terrestre. Inversement au Soleil elle ne produit pas de Lumière mais réfléchit celle de celui-ci pendant certaines de ses phases et surtout durant la nuit lorsque le Soleil disparait. La Lune est liée, elle aussi, au Nombre 2 et est de ce fait une des deux expressions du binaire et des polarités opposées, le « négatif » ou principe Yin, expression du féminin, du froid, de l’inerte, elle est principe récepteur… L’influence du Nombre 2 s’appliquera à notre inconscient parce qu’il appartient au non manifesté.
  • 3Terre : Unicode : ♁. La Terre est la troisième planète par ordre d’éloignement au Soleil et la cinquième plus grande du Système solaire aussi bien par la masse que par le diamètre. Par ailleurs, elle est le seul objet céleste connu pour abriter la vie. En langue des Oiseaux la Terre est le Troisième élément, « Ter » (Ceci est confirmé par sa position dans l’ordre d’éloignement du Soleil). En tant que telle et selon la langue des Oiseaux, la Terre est le fruit de l’Union Soleil – Lune, et la représentation dans le Créé de l’Être né de cette union astrale qui est qualifié de Nourrice par Hermès Trismégiste évoquant cette union dans « La Table d’Émeraude« . La Terre est l’expression matérialisée de l’Amour et garde en elle les deux grands principes qui la composent (L’Esprit de principe masculin et le principe Féminin Céleste). Elle est une expression de la Dualité incarnée et unifiée par le Trois au travers de ces deux grands principes dont elle est issue.

II – Les Archétypes du Second Ternaire du Corps et leur manifestation dans le Créé

  • 4Mercure : Unicode : ☿ . Cette planète est la plus proche du Soleil dans le système Solaire. La planète Mercure doit son nom au messager des dieux dans la mythologie romaine, Mercure. La planète est nommée ainsi par les Romains à cause de la vitesse avec laquelle elle se déplace dans le ciel. En alchimie le Mercure est le lien entre le monde physique et le monde immatériel, et plus loin entre le conscient et l’inconscient. En tant que messager des Dieux, il faut voir en Mercure l’Information au sens le plus large, c’est à dire celle qui unit la matière. Mercure est la « FORME » du schéma de la Grande Trinité, c’est l’onde liée au mouvement et donc pure « information » puisque l’onde est information. Mercure est également lié au mental et à l’Esprit qu’il véhicule au travers de cette onde. L’information est étroitement liée à la communication et à l’échange.
  • 5Vénus : Unicode : ♀ .Vénus est la deuxième planète du Système solaire par ordre d’éloignement au Soleil, et la sixième plus grosse aussi bien par la masse que le diamètre. Elle doit son nom à la déesse romaine de l’amour. C’est elle aussi une planète tellurique, comme le sont Mercure, et la Terre. Le V en langue des Oiseaux est le réceptacle qui reçoit (Voir le V dans l’alphabet) et symbolise le principe féminin par excellence. Vénus est la « FORCE » du schéma de la Grande Trinité, c’est à dire la résilience propre au féminin, mais aussi le pouvoir d’attraction qu’exerce la beauté sur le masculin. De ce fait elle est étroitement liée à la sexualité, à la volupté incarnée dans la matière. Elle est aussi le symbole de la dualité, du Couple et dominait anciennement le signe du Zodiaque des Gémeaux. Source Wikipédia : le Zodiaque Selon Jacques Halbronn le zodiaque a subi diverses corruptions et les attributions des dieux-planètes aux signes ne correspondent pas. Ainsi, les gémeaux évoquaient au départ un couple (dans les almanachs et les livres d’heures, le mois de mai représente un couple, comme dans Les Très Riches Heures du duc de Berry) ce qui correspond à Vénus et non à Mercure comme on peut le lire dans le Tetrabiblos de Claude Ptolémée (IIe siècle de notre ère).
  • 6Mars : Unicode : ♂. Mars est la quatrième planète du Système solaire par ordre croissant de la distance au Soleil et la deuxième par ordre croissant de la taille et de la masse. C’est elle aussi une planète tellurique, comme le sont Mercure, Vénus et la Terre, environ dix fois moins massive que la Terre mais dix fois plus massive que la Lune. Le plus haut volcan du Système solaire, Olympus Mons (qui est un volcan bouclier) (Symbole du Feu créateur), et le plus grand canyon, Valles Marineris, se trouvent sur Mars. Mars symbolise le principe masculin par excellence et cette planète est de ce fait associée à la force et l’action et directement liée au principe de la reproduction. Mars est le « FORT » du schéma de la Grande Trinité. Il est action, désir, impulsivité et lié lui aussi à la sexualité et à la reproduction.

III – Les Archétypes du Troisième Ternaire de l’Âme et leur manifestation dans le Créé

  • 7Saturne : Unicode : ♄. Saturne est la sixième planète du Système solaire par ordre d’éloignement au Soleil, et la deuxième plus grande par la taille et la masse après Jupiter, qui est comme elle une planète géante gazeuse. Cette planète est observée depuis la Préhistoire et a ainsi longtemps été la planète la plus éloignée du Soleil connue. Aussi, cette observation a inspiré des mythes et elle porte le nom du dieu romain de l’agriculture Saturne (Cronos dans la mythologie grecque), son symbole astronomique ♄ représentant la faucille du dieu. Il existe un hexagone centré sur un des pôles de Saturne ce qui l’associe au « 7 » par les sept points qui composent cette figure géométrique. Saturne par Le « 7 » dans le schéma de la Grande Trinité est associé à la mémoire perceptive du Temps et de l’Espace et c’est pour cette raison que Saturne est associé au Karma, qui représente la mémoire des actions passées et leur conséquences présentes. Le Karma est également ce qui vient structurer notre vie puisqu’il conditionne notre présent.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-2.png.
Hexagone sur un pôle de Saturne
  • 8Uranus : Unicode : ♅ . Uranus est la septième planète du Système solaire par ordre d’éloignement au Soleil. Il s’agit de la quatrième planète la plus massive du Système solaire et de la troisième plus grande par la taille. Elle est la première planète découverte à l’époque moderne avec un télescope et non connue depuis l’Antiquité. Bien qu’elle soit visible à l’œil nu, son caractère planétaire n’est alors pas identifié en raison de son très faible éclat et de son déplacement apparent dans le ciel très lent. Le nom Uranus vient d’Ouranos, divinité grecque du ciel (Uranus dans la mythologie romaine), père de Cronos (Saturne) et grand-père de Zeus (Jupiter). Uranus est reliée au « 8 » qui symbolise la capacité d’échange et d’alliance entre le Haut (Ciel) et le Bas (Terre). Uranus est l’intellect supérieur, dans sa plus haute définition, celui qui entend le Haut et agit en Bas, au travers d’un échange permanent et bidirectionnel.
  • 9Neptune : Unicode : ♆ . Neptune est la huitième planète par ordre d’éloignement au Soleil et la plus éloignée connue du Système solaire. Il s’agit de la troisième planète la plus massive du Système solaire et de la quatrième plus grande par la taille — un peu plus massive mais un peu plus petite qu’Uranus. Par ailleurs, elle est la planète géante la plus dense. N’étant pas visible à l’œil nu, Neptune est le premier objet céleste et la seule des huit planètes du Système solaire à avoir été découverte par déduction plutôt que par observation empirique. Neptune est la fin d’un cycle de l’évolution, elle est aussi le recommencement, et enfin la volonté. Cette planète est liée à l’involution (évolution intérieure par opposition à évolution extérieure et physique) qui provient justement de cette volonté pour entamer son cycle (spirale inversée avec celle de l’évolution).

IV – L’Archétype du Cœur et sa manifestation dans le Créé

  • 10 – Jupiter : Unicode : ♃. Jupiter est la cinquième planète du Système solaire par ordre d’éloignement au Soleil, et la plus grande par la taille et la masse devant Saturne, qui est comme elle une planète géante gazeuse. Elle est même plus volumineuse que toutes les autres planètes réunies avec son rayon moyen de 69 911 km, qui vaut environ onze fois celui de la Terre. Jupiter, en latin Juppiter ou Iuppiter (génitif Jovis), est le dieu romain qui gouverne la Terre et le Ciel, ainsi que tous les êtres vivants s’y trouvant (dualité Esprit-Matière). Il est aussi le maître des autres dieux et est originellement un dieu du ciel, caractéristique que l’on retrouve dans son association aux présages célestes liés aux pratiques divinatoires des prêtres de Rome. Dieu souverain, il a pour attributs l’aigle et la Foudre. Les Romains finirent par associer le dieu Jupiter à son équivalent grec Zeus, même si les deux dieux se distinguent d’abord très nettement. Dans la tradition littéraire romaine, la représentation de Zeus se superpose à celle de Jupiter, au point que les deux dieux finissent par être confondus tant par les mythes que l’iconographie. C’est pour cela que Jupiter, jusqu’alors quasiment privé de mythologie ou de liens de parenté, se voit attribuer les caractéristiques mythologiques du dieu grec Zeus. En analysant Jupiter par la langue des Oiseaux il n’est pas fortuit que le nom de cette planète commence par « J » (10ème lettre de l’alphabet, le 10 représentant le Nombre Divin unificateur). Nous pouvons également décomposer le nom « Jupiter » en « J » « U » « Pi » et « Ter » qui dès lors prend un autre sens, à savoir que le « J » est « Uni » à « Pi » référence au cercle de la Création matérialisée manifestée et au « Ter » donc au « Trois » du plan métaphysique du premier Ternaire de la Grande Trinité. Cette interprétation permet d’en percevoir la dualité « Esprit-Matière » et de placer Jupiter au centre des Astres au même titre que le « J » est au centre du schéma de la Grande Trinité. Cette place centrale est confirmée par la similitude entre cet Astre et le Soleil puisqu’ils partagent la même composition, d’hydrogène et d’hélium. Jupiter est un « petit soleil » et cela laisse à penser qu’il est de manière symbolique l’équivalent de l’humain créé à l’image de Dieu dont il possède toutes les caractéristiques. Cette place centrale dans le schéma de la Grande Trinité indique qu’il sera directement lié aux Êtres que nous sommes et au Christ Cosmique (Cœur) dont parle Jean Coulonval qui habite en chacun de Nous.
  • Remarque concernant Pluton qui n’appartient plus au système solaire : Dans la dernière décennie du XXe siècle, la découverte de nombreux objets transneptuniens (plus d’un millier), dont certains ont une dimension estimée voisine de celle de Pluton (par exemple Éris), pousse à la remise en question de son statut de planète. Parmi ceux-ci, de très nombreux corps sont découverts qui possèdent une période de révolution égale à celle de Pluton, et sont comme lui en résonance 2:3 avec Neptune. Certains scientifiques proposent alors de reclasser Pluton en planète mineure ou en objet transneptunien. Le nom-même attribué à Pluton en tant que maître des Enfers a excité outre mesure l’imagination des astrologues à une époque de temps troublés où l’astrologie a – comme d’habitude pour les périodes de crises – connu une effervescence (à cette époque, elle est sortie de sa clandestinité, faisant irruption dans les médias de masse). Le spécialiste de l’histoire de l’astrologie Jacques Halbronn trouve curieux que le nom choisi par les astronomes ait déterminé le symbolisme adopté par les astrologues. En effet, il y avait dans le nom « Pluton » l’idée du juge des âmes, et dès lors d’une sorte de Jugement Dernier. Quatre ans seulement après la découverte de l’astre, l’astrologue allemand Fritz Brunhübner, voyant en Pluton un astre super-maléfique, a affirmé que « Pluton peut être appelé l’aspect cosmique à l’origine du Troisième Reich ». Avec une absence de recul remarquable pour un astre dont la période de révolution est de 249 ans, Brunhübner est alors allé jusqu’à attribuer à Pluton la maîtrise astrologique sur le signe du Scorpion. Il n’a cependant pas fait consensus : Alexandre Volguine estimait que Pluton gouvernait le signe du Sagittaire alors que Dane Rudhyar voyait l’astre en analogie avec le signe du Bélier. D’autres ont fait l’hypothèse d’une maîtrise astrologique sur le signe des Poissons !

2 – Symbolique des Nombres en Numérologie Astrale et Langue des Oiseaux

Cette symbolique des Nombres que vous trouverez dans les lignes suivante est directement dérivée de la symbolique des Nombres attachés à la Grande Trinité. Cette symbolique est développée afin d’obtenir une plus large interprétation quand aux propriétés de ces mêmes Nombres et des domaines où elles influencent l’individu qui les porte. Il est important toutefois de garder à l’esprit que ces propriétés doivent impérativement rester en lien avec l’archétype que ce Nombre représente. Il n’y a là que peu d’intuition, et il s’agit de rester au plus près des caractéristiques réelles attachées aux Nombres parce qu’elles sont présentes dans tout l’univers et que nous en faisons partie, donc valable aussi pour nous. C’est appliquer encore une fois le : « Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas et vice versa » en procédant par analogie. La Numérologie Astrale en ce sens est très rigoureuse en ne faisant référence qu’à la langue des Oiseaux et à la Grande Trinité de la Création qu’elle a permis de mettre en évidence.

La Symbolique des Nombres en Numérologie Astrale et Langue des Oiseaux


– Le « 1 » et le « 10 »-


Le Nombre « 1 » est un Nombre très particulier, tout d’abord parce qu’il représente la Source et l’Espace de tous les possibles. Il est Unique et indescriptible parce qu’il est avant Tout ce qui est créé. Il appartient au premier ternaire de l’Esprit et il est la forme mentale qui traduit ce même Esprit pour nous le rendre compréhensible, dans sa capacité à Tout générer de la Création à partir de Lui, mais aussi dans cette Conscience immanente qu’il représente. Il est unique mais il est en Tout, présent au centre de Tout, et rien n’existe sans ce Nombre. Je le vois dans le monde Manifesté comme l’Ether, auquel je fais référence plus haut. En ce qui concerne la Symbolique qui peut y être attachée au vu de l’interprétation d’un thème il me semble qu’il faut voir le « 1 » par analogie et c’est la méthode utilisée en Numérologie Astrale et langue des Oiseaux. Ainsi chacun de Nous est créateur de milliers de choses chaque jour, et c’est bien cela qu’il faut entendre, cette paternité de nos actes et de nos pensées bonnes ou mauvaises qui nous identifie au « Créateur » et donc au Nombre « 10 » (qui vaut 1+0), et par là même à « Jupiter » qui se trouve au centre du Schéma (en lieu et place du Cœur – voir plus haut). D’un point de vue Humain, il convient toujours de donner le côté positif de la symbolique et ensuite ce qui l’est moins, parce que notre dualité n’est pas très souvent comprise et que nous ne la maîtrisons que très peu. C’est une autre façon de montrer l’unité duelle du « 1 » qui maîtrise lui, obscurité et Lumière dans un équilibre parfait, et la raison qui explique pourquoi l’on ne réduit pas à « 1 » ou que le Nombre « 1 » dans le manifesté fait référence à la capacité créatrice, initiatrice, espace de tous les possibles de l’archétype unique Créateur. La représentation graphique du « 1 » est le point.

  • Le « 1 » est : l’Unification de tous les Nombres en Lui. Il possède toutes les propriétés des autres Nombres, plus la capacité d’unification et d’élévation. C’est l’accomplissement de la Divinité. C’est l’initiateur, le commencement, l’espace de tous les possibles. Il est incarné dans les Astres par le Soleil.

Important à noter : Le « 1 » dans cette symbolique influencera notre inconscient parce que c’est un Nombre qui appartient au « Non Manifesté ».


– Le « 2 » –


Le Nombre « 2 » exprime la dualité originelle, ou l’unité duelle des deux grands principes opposés. Cette union est la source du binaire et du Temps. Le 2 représente aussi la rencontre des mouvements opposés d’où nait toute la sagesse, ainsi qu’une symbolique forte de l’Amour issue de cette acceptation mutuelle afin de s’unir. Le « 2 » est aussi la représentation archétypale du Couple. La représentation graphique du « 2 » est le trait. Le 2 appartient au premier ternaire dit de l’Esprit. C’est au niveau Astral, la Lune qui incarne le « 2 » en tant que principe féminin Céleste.

Le « 2 » symbolise : le Couple, l’Acceptation de l’Opposé, l’Alternance, le Binaire, le Temps, l’équilibre dans la dualité qui mène à l’unité. Au travers de la personne, le « 2 » sera caractérisé par une attirance pour le sexe opposé, une nécessité d’être en couple, tout autant qu’une capacité à accepter le point de vue de l’autre en en retirant la force et la sagesse. Le « 2 » caractérise également dans l’individu la volonté d’équilibre dans la dualité personnelle, mais aussi au sein du couple. Le « 2 » manifeste une capacité à comprendre l’alternance comme la réalité d’une même chose, dans un état différent. Important à noter : Le « 2 » dans sa symbolique influence aussi notre inconscient parce que c’est un Nombre qui appartient au « Non Manifesté ».


– Le « 3 » –


Le Nombre « 3 » exprime l’unité retrouvée après la dualité. Il exprime le mouvement le l’Amour qui nait de l’union des opposés originels (ses parents). Le « 3 » est aussi la chaleur de ce mouvement, à la base de la Création et toute l’énergie vitale qui en résulte. La représentation graphique du « 3 » est le Triangle. Le « 3 » est un Nombre du premier ternaire dit de l’Esprit et appartient au non Manifesté. C’est au niveau Astral la Terre, qui signifie Trois ou Ter.

Le « 3 » symbolise : l’Unité des Opposés retrouvée dans le mouvement alterné après la dualité, c’est l’Amour devenu la puissante énergie vitale et la chaleur qui en résulte. Au travers de la personne le « 3 » se manifestera par une empathie, une énergie réelle et positive, une capacité à être chaleureuse, accueillante et bienveillante. Ce sera également une personne enthousiaste, équilibrée, généreuse et dynamique, voire sportive. Important à noter : Le « 3 » dans sa symbolique influence aussi notre inconscient parce que c’est un Nombre qui appartient au « Non Manifesté ».


– Le « 4 » –


Le Nombre « 4 » exprime l’Onde, qui résulte du mouvement. C’est donc l’information au sens le plus large, qui nait du mouvement unifié et de l’énergie vitale. Le « 4 » signe le passage du Non Manifesté au Manifesté. Avec lui débute la « matérialité » et le second ternaire dit « du Corps ». Le « 4 » est représenté graphiquement par le Carré. Au niveau Astral nous retrouverons cette symbolique de l’Information au travers de la planète Mercure (Hermès messager des Dieux dans la mythologie).

Le « 4 » symbolise : Le »4″ est attaché à la matérialité et aux éléments constitutifs de celle-ci (Eau – Feu – Air – Terre). en langue des Oiseaux c’est l’avènement de la « Forme ». Il symbolise de ce fait la première structure du manifesté et sa cohérence acquise par l’information. L’information est cohérente dès lors qu’il y a communication entre au moins deux éléments, et celle-ci sera également symbolisée par le « 4 ». Le « 4 » au niveau de l’individu est attaché à communiquer avec les autres, à échanger les points de vue et à partager l’information qu’il cherche et redistribue. Son leitmotiv est s’informer et informer. Le « 4 » déséquilibré peut être sujet à la compulsivité informative, à la gloutonnerie, et à un manque de contrôle. Le »4″ appartient au ternaire dit du Corps et son influence se sentira sur notre conscient et notre physique.


– Le « 5 » –


Le Nombre « 5 » exprime la dualité au travers du Corpuscule issu de l’Onde, qui est à la fois « matière et onde ». C’est la seconde instance du second ternaire du Corps et de la matérialité qui oscille entre le matériel et l’immatériel. C’est une symbolique forte du Féminin qui enfante la matière à partir de l’immatériel. Le « 5 » est également un Nombre situé au Milieu des autres Nombres, et de ce fait il agit un peu comme une balance dont il serait le pivot. Il n’est pas anodin de constater que la planète Vénus est attachée au « 5 » et qu’en astrologie traditionnelle elle gouverne le signe de la Balance. Dans le schéma de la Grande Trinité le « 5 » est en langue des Oiseaux la Force. Le « 5 » est représenté graphiquement par le Pentagone.

Le « 5 » symbolise : La recherche de l’équilibre, la sensualité (dans sa définition directement liée aux 5 sens), l’esthétique, l’Art, la diplomatie, la capacité à créer dans la matière. Le « 5 » peut aussi être vu comme le médiateur, et l’interlocuteur privilégié des situations complexes. Il est entre Esprit et Matière, à la fois l’un et l’Autre, et cette dualité lui permet sa créativité quasi alchimique. Le « 5 » a une très haute considération du couple, et de la complémentarité qui en résulte. Déséquilibré il peut aussi tomber dans l’indécision, et éprouver de la difficulté à faire des choix. Le »5″ appartient au ternaire dit du Corps et influencera notre conscient et notre physique.


– Le « 6 » –


Le Nombre « 6 » exprime l’évolution, la capacité à se multiplier, à s’organiser comme le symbolise l’atome. Cette évolution se traduit aussi par la capacité à se reproduire, . Dans le schéma de la Grande Trinité le « 6 » est en langue des Oiseaux le Fort. Le « 6 » est attaché à la planète Mars et de ce fait symbolise le masculin, la sexualité en général, la puissance liée à cette dernière. Il est le Sommet de l’évolution matérielle. Ce n’est pas anodin non plus ici qu’il ait été découvert le plus grand volcan du système solaire sur cette planète (Olympus Mons). Le Volcan est le symbole de la puissance, de la fougue, du Feu créateur et destructeur, capable de remodeler tout le paysage. Le « 6 » est représenté graphiquement par l’Hexagone.

Le « 6 » symbolise : Lorsque le « 6 » est équilibré il représentera la force, la puissance reproductrice, la capacité d’évolution infinie. Au niveau social, il cherchera le regroupement, la famille, l’association entre personnes, il se sentira à l’aise entouré, en société, et pourra s’il est déséquilibré, développer un ego démesuré et devenir alors orgueilleux et se sentir supérieur aux autres. Il sera alors facilement sujet à la colère, à la rébellion, voire à la désobéissance. Le « 6 » peut devenir comme toute Force non maitrisée, incontrôlable. Le »6″ appartient au ternaire dit du Corps et influencera directement notre conscience et notre corps physique.


– Le « 7 » –


Le Nombre « 7 » est attaché (dans le schéma de la Grande Trinité) à la Mémoire Sensible, c’est à dire tout ce qui peut être perçu au travers des 5 sens et emmagasiné dans cette mémoire de l’être. En tant que mémoire de l’être il est attaché aussi à ce que l’on nomme Karma, qui n’est autre que la Sixième loi : La loi de Causalité : «Toute cause a son effet; tout effet a sa cause; tout se passe conformément à la loi; La Chance n’est qu’un nom donné à la loi méconnue; il y a de nombreux plans de causalité, mais rien n’échappe à la loi». Le fait d’être cette mémoire (karma) et donc d’être le lien entre la causalité et ses effets, le « 7 » donne l’impression de poser des limites, qui en réalité, ne sont d’abord que celles des 5 sens, et ensuite celles imposées par les effets de cette causalité, puisqu’il faut s’acquitter de toute dette karmique, et c’est alors qu’il nous semble que nous sommes enfermés dans ces limites. Symboliser la mémoire perceptive c’est stocker le Temps et l’Espace au sein de celle-ci (les annales akashiques), et pour cette raison le « 7 » commence le dernier ternaire dit de l’Âme. Le « 7 » est attaché à la planète Saturne, la dernière planète visible à l’œil nu depuis la Terre, longtemps considérée comme maléfique parce que liée au Karma. Le « 7 » est représenté graphiquement par l‘Heptagone – L’heptagone régulier n’est pas constructible à la règle et au compas car le nombre premier 7 n’est pas un nombre de Fermat (théorème de Gauss-Wantzel).

Le « 7 » symbolise : En tant que premier Nombre du Ternaire de l’Âme, le « 7 » symbolise l’apprentissage, l’enseignement, les rencontres avec nos défis inconscients. le « 7 » représente l’autorité et le maître, seigneur du Karma, qui prend en charge notre « involution » c’est à dire l’évolution de notre « intérieur », de notre être profond. Le « 7 » incarne la sagesse acquise par l’expérience. En étant directement lié au Temps le « 7 » impose des limites liées à ce Temps, et il invite à mieux le gérer afin de dépasser ces limites. Le « 7 » symbolise la première rencontre réelle avec le « Soi » et montre l’œuvre à réaliser afin de nous retrouver, il impose la rigueur, la logique afin d’y parvenir. Le Nombre « 7 » sera une personne intérieure, sérieuse, en recherche de Soi, introspective, attirée par l’ésotérisme et la compréhension de l’existence, la philosophie, et la connaissance qui provient de la sagesse. En excès on lui reprochera d’être taciturne, casanière, rigoriste, terne…


– Le « 8 » –


Le Nombre « 8 » dans le schéma de la Grande Trinité est attaché à l’Intellect supérieur, au Raisonnement, voire au Résonnement (langue des Oiseaux). Le « 8 » est attaché à la planète Uranus, dite « planète trans-personnelle » parce qu’elle ne peut être vue depuis la Terre et qu’elle agit sur l’inconscient, appartenant au troisième ternaire de l’Âme. Le « 8 » est, lorsqu’il est placé debout, symbole d’éternité, couché, symbole d’infini. Il est l’Intellect et l’entendement, tel, qu’il peut circuler entre le « Ciel » et la « Terre » de manière fluide. C’est la représentation complète du Cosmos selon le Grand Ordre Divin, et l’on retrouve cette symbolique dans maintes traditions (Noble Sentier Octuple des Bouddhistes, le Yi Jing chinois, comporte 8 figures déclinées en 64 états du monde…). C’est le Carré qui devient volume avec le Cube et comporte 8 sommets . Le « 8 » est le symbole figurant la Justice de l’Arcane VIII dans le jeu de Tarot. Elle est synonyme d’élévation, de clairvoyance, d’impartialité et de compréhension, la Justice est un absolu. Le « 8 » est l’octave musicale qui est l’intervalle parfait entre deux notes. Le « 8 » signifie également la compréhension et l’acceptation du Grand Ordre Divin et sa réalisation à tous les niveaux, Céleste, Humain, Terrestre, et signe l’Alliance d’Amour entre tous les plans. Le « 8 » est représenté graphiquement par l’Octogone qui fait le lien entre le cercle et le carré (2 carrés superposés et décalés forment un octogone). Le « 8 » est le symbole fort qui fait l’alliance entre Matière et Esprit.

Le « 8 » symbolise : Le « 8 » impose la recherche intérieure, afin d’entendre le sens de l’existence, il est poussé par la compréhension du Grand Ordre Divin, intuitif, et doté d’une intelligence atypique qui peut laisser croire que justement il en manque. Il est également équilibre entre Céleste et Terrestre qu’il allie dans sa compréhension globale, où ces « Mondes » se croisent en son centre qui correspond au monde Humain. Sa perception est différente, élevée et au dessus de la normale parce qu’il est dans la « perception du Haut » tout autant que dans celle du « Bas » qu’il s’efforcera d’allier. Le « 8 » est dévoué, travailleur inlassable, en recherche permanente de l’harmonie qui est synonyme de paix et d’éternité selon sa vision éclairée du monde. Le « 8 » appartient au ternaire dit de l’Âme et influencera directement l’inconscient.


– Le « 9 » –


Le Nombre « 9 » marque l’opposé de l’évolution, que je nommerai « involution » en Numérologie Astrale et langue des Oiseaux, c’est à dire évolution intérieure, spirituelle en quelque sorte. Dans le schéma de la Grande Trinité le « 9 » est en langue des Oiseaux la Volonté, et en tant que dernier Nombre avant le Divin 10, il marque aussi la fin d’un cycle et son recommencement. C’est l’Arcane VIIII du Tarot – l’Hermite avec un H pour signifier l’Hermétisme et la Connaissance (la lanterne), la Sagesse et la capacité de « Vouloir » changer le monde après un voyage intérieur qui touche à sa fin. Le « 9 » est attaché à la planète Neptune et en tant qu’ultime planète du système solaire le 9 marque l’accomplissement tout comme la renaissance. Le « 9 » est représenté graphiquement par l’Ennéagone.

Le « 9 » symbolise : Le « 9 » équilibré sera un être lui aussi marqué par la recherche intérieure, ayant acquis une certaine connaissance de Soi qui lui permet de comprendre, d’accepter et d’aider son entourage. Il est un être tourné vers sa profondeur tout comme vers les autres, et il sera pour eux comme « l’initié » capable de les guider. Il incarnera une certaine sagesse issue de son expérience, qu’il saura mettre à disposition de l’ensemble. Il sera quelqu’un de solitaire même s’il cherche à être accompagné. Le « 9 » agira comme l’Hermite du tarot et aura la capacité d’être la petite lumière sur le chemin permettant d’éclairer n’importe quel problème afin de le résoudre. Il sera également la prudence alliée à la réflexion, nécessaires à la construction lente, sereine mais sûre. Il saura apporter de bons conseils et de la lumière sur la Connaissance encore cachée. Le « 9 » déséquilibré sera l’opposé de ce qui vient d’être dit et pourra sombrer dans la suffisance, l’orgueil, et paraître imbus de lui-même. Il pourra aussi souffrir d’impatience, et vouloir accélérer ce qui nécessite du Temps pour venir à maturation. Le « 9 » appartient au ternaire dit de l’Âme et influencera directement l’Inconscient.