Présentation Vidéo de la Langue des Oiseaux

Présentation Vidéo de la Langue des Oiseaux et de l’Alchimie Spirituelle

Qu’est donc cette langue des Oiseaux ?

C’est la première question que l’on peut se poser à l’évocation de cette expression.

Certain en auront peut-être déjà entendu parler au travers des multiples références que l’on trouve sur le Web ou dans des ouvrages dédiés.Elle est souvent présentée comme une curiosité d’ailleurs, puisqu’en jouant sur les homophonies elle en appelle au mystère, largement cultivé afin de la rendre attractive.

Cependant et c’est le but de ce site, pour l’entendre et comprendre sa profondeur il convient de savoir si elle est totalement fortuite, ou issue d’un savoir caché capable de nous révéler quelque secret.

Pour répondre à cette question il faut d’abord comprendre ce que sont les mots, littérairement parlant La Lettre, et le Verbe.

Les mots

L’Univers se révèle à nous dans sa globalité par les Mots, et sa structure s’entend par les Nombres. De là naissent d’un côté la philosophie qui tente de comprendre notre place dans cet univers, et de l’autre la science qui tente de comprendre pourquoi et comment existe cet univers par la rigueur mathématique.

Mais qu’est donc un Mot ? Voilà la première question intéressante à se poser pour faire un premier pas dans la Langue des Oiseaux.

Un Mot est une carcasse rigide, qui renferme en elle ce qui est connu, une connaissance acquise par le conscient et l’inconscient humain depuis que nous existons. C’est la raison pour laquelle les mots évoluent avec l’histoire humaine, que certains disparaissent et d’autres naissent… Le Mot donc, est une structure fixe, une limite à un Connu, une sorte de tiroir, ou de boite dans laquelle nous rangeons toutes les références à ce qui est connu d’une chose particulière. Ce tiroir ou cette boite se déforment en fonction de la somme de ce qu’il contiennent, des images mentales que nous construisons en fonction de ce que nous connaissons et parfois explosent et donnent naissance à d’autres petits tiroirs…

Ainsi en disant l’Univers nous faisons référence à l’espace,  aux étoiles, aux galaxies, à notre Terre et au Soleil, etc… et tout ce que nous en connaissons, jusqu’à nous même qui y vivons au travers d’une vaste image mentale. Vous remarquerez au passage que les mots en fonction de notre culture, de notre appartenance sociale, de notre religion, de notre expérience… ne contiennent pas les mêmes références à ce qui est connu puisque nous remplissons les mots en fonction de tout cela. Un même mot peut de ce fait, avoir des significations diverses en fonction de ce que je viens d’énoncer de cette diversité.

Maintenant que nous avons sommairement défini ce qu’est le Mot, et sa fonction dans notre développement, ses limitations inhérentes à notre appartenance sociale, notre Temps, notre culture… Nous pouvons le rapprocher de la Lettre, puisque le mot se construit au travers de Lettres, et que la pensée s’articule autour d’un verbe qui la structure. Une phrase contient pratiquement toujours un verbe qui l’oriente, et organise la succession des mots pour leur donner un sens, et les diriger dans une direction qu’il définit.

La Langue des Oiseaux

Avant d’entrer dans la profondeur de celle-ci, il est bon de rappeler qu’elle n’est pas une langue à proprement parler. En effet il est divers endroits où elle est présentée comme un langage secret d’alchimiste, afin de communiquer de manière occulte sur des sujets interdits par l’époque. Peut-être que cela a été le cas lors de grandes persécutions et que certains ont eu recours à cette méthode des anagrammes, homophonies et autres pour communiquer et faire passer des messages ainsi codés, mais ce n’est pas là la vocation de la langue des Oiseaux. Même si de grands auteurs comme Victor Hugo, y ont eu recours, il serait réducteur de la cantonner à cette seule fonction. Ainsi il n’y a rien d’extraordinaire en Elle, d’autre que la Vie qui nous parle. C’est là un grand secret, mais seuls les secrets qui sont faciles d’accès intéressent, parce qu’il remplissent de mystère le corps subtil émotionnel dont nous avons trop souvent besoin pour accéder à une nouveauté, capable de révolutionner notre vie sans effort.

René Guénon philosophe ésotérique prolixe du siècle précédent, comme Carl Gustav Jung père fondateur de la psychologie analytique et grand penseur, y virent une clef subtile permettant un accès à l’inconscient, une porte secrète vers les profondeurs de l’Être que nous sommes.

C’est bien ainsi qu’il faut la voir, comme un accès ouvert depuis toujours vers une autre réalité de nous-même.

Afin d’en saisir le sens il faut se la représenter comme une sorte de traducteur d’une autre réalité de nous-même, une clef vers un aspect de la dualité de toute choses qui de toujours est ouvert et disponible à ceux qui s’interrogent sur l’existence. La langue des Oiseaux est avant toute chose, révélatrice d’un Ordre, supérieur à l’Ordre humain. En effet les mots sont régis par des règles, orthographiques, grammaticales, sémantiques, sémiotiques, littéraires… La langue des Oiseaux s’en affranchit totalement pour dévoiler une autre Organisation, un autre Ordre, celui qui régit l’Univers de toute la Création, afin de nous inviter à l’entendre et à plonger dans cet Océan de la Véritable Connaissance. Faut-il plus belle invitation ?

Signification de « langue des Oiseaux »

Comment cette langue des Oiseaux peut nous inviter à plonger dans l’océan de la véritable connaissance et comment est-ce ainsi direz-vous ? Pour répondre à cette question il faut alors expliquer sa raison d’être au travers de notre langage et ce qu’elle signifie dans cette appellation « langue des Oiseaux ».

Commençons par son nom, où plutôt le nom qui lui a été au cours du temps attribué. Avant tout il faut savoir que ce que véhicule notre langue française, le fut avant par d’autres langues dans d’autres formes, au travers de l’Hébreu, puis du Grec. Les lettres hébraïques en ont gardé un grand pouvoir encore étudié aujourd’hui et présent dans les 22 arcanes majeures du Tarot, tout comme l’alphabet Grec qui reste une référence ésotérique.

La première remarque que l’on peut faire sur le choix du nom « Oiseaux » est qu’il est un mot dans lequel aucune lettre ne se prononce en tant que telle, et que cela n’est pas anodin. La prononciation provient d’une fusion entre elles, ainsi que d’un certain placement central du « S » entre les syllabes issues des voyelles fusionnées, qui se prononce alors « Z ». C’est là un signe évident que pour entendre le sens de cette « langue » il ne faudra s’attacher qu’au Son qui sera primordial dans sa compréhension. Ensuite faisons donc référence au Son et donc aux homophonies. Nous avons OI qui est homophone de l’Oie, animal sacré réputé dans l’antiquité pour être un messager du divin. C’est également le Verbe Ouïr, relatif à l’ouïe qui au présent se conjugue « j’ois » et d’où provient la Joie…

Ensuite le « Z » est une lettre particulière, elle est élévatrice, puisqu’elle sert à parler du nombre, ou du respect. En effet le « Z » sert dans les verbes pour signifier le nombre avec le pronom « vous », ou dans la marque de respect attachée à ce même pronom. la lettre Z à la fin de ces verbes conjugués ne se prononce pas et se comporte comme si elle n’avait pas de valeur propre. En effet Le « Z » en Lettre est comme un Zéro qui d’ailleurs commence par « Z » capable d’élever le Nombre en mathématiques, et qui pourtant n’a pas de valeur propre.

Enfin le « O » de la fin de Oiseaux, est homophone du « Haut » qui caractérise les choses Célestes…

Nous avons donc dans Oi Z O une expression qui signifie ceux qui « Oient le Haut » ou qui ont la capacité d’ouïr le Céleste.

C’est effectivement ce qui se passe lorsqu’on prend quelques exemples : la magie, blanche ou noire c’est une réalité lorsque notre Âme agit, le Jugement c’est le Juge qui Ment, la Matière ou notre Âme à tiers où signifie que notre âme a trois composantes… Tous ces sens sont vérifiables et bien réels, et ils sont abordés sur ce site.

Remarque sur le Hasard et la Coïncidence

N’est-ce pas là le fruit de coïncidences et de hasard ? C’est souvent la première question que l’on me pose, n’y a-t-il pas là simplement une coïncidence ou quelque hasard homophonique dans de telles allégations. C’est également le premier argument de ceux qui ne voient là aucune révélation dans la langue des Oiseaux, mais simplement le prétexte de quelques « illuminés » d’y voir quelques signes Célestes à leur quête ridicule. Je répondrai à tout cela de la manière la plus simple qui soit en me positionnant à la croisée des chemins et du choix que la vie exige de notre qualité d’humain.

Si la Vie organisée selon l’Ordre humain vous convient, que vous y trouvez les réponses à toutes vos questions, que l’injustice flagrante ne vous gêne pas, alors effectivement la langue des Oiseaux restera une succession de cocasseries linguistiques sans aucune autre dimension.

Si au contraire vous ne voyez dans l’Ordre humain que déception, et que vous accordez à votre Vie une autre dimension que celle que cet Ordre lui permet, alors la langue des Oiseaux vous amènera vers ce que vous cherchez et comblera votre quête de réponses et de Joie.

Nul ne prouve jamais rien à personne, et même si la science actuelle met en évidence nombre de choses que l’hermétisme enseigne depuis l’antiquité, il en est toujours pour n’y voir là que coïncidence et hasard. J’en profite d’ailleurs pour dire que le hasard n’est pas un mot du français, il provient de l’arabe, puis de l’espagnol et signifie « Dé ».

Je n’entrerai pas dans la symbolique du D qui caractérise le Créé en un demi-cercle, le Tout étant un Cercle. Il existe sur le sujet quelques articles dans le site que je vous laisse le soin de parcourir.

Cependant l’introduction du mot « hasard » a son importance, et elle se situe au niveau encore une fois de notre libre arbitre. Soit on estime que l’Ordre humain est certes imparfait mais satisfait nos attentes existentielles, soit on estime qu’il existe un Ordre supérieur capable de nous apporter une véritable Joie dans nos vies. Il nous faut faire un choix ici, et c’est ce choix qui est déterminant en fonction de ce qui résonne en vous. Soit l’Ordre humain organise le chaos causé par le hasard, soit il existe un Ordre supérieur qui invite l’humain à changer l’Ordre qu’il impose à la planète… Le libre arbitre est notre joyau, mais aussi un poison s’il n’est pas entendu. Ainsi en faisant le choix de croire en un Ordre supérieur, le libre arbitre en appelle à notre volonté, parce qu’il faut vouloir entendre, et parce qu’il faut vouloir s’élever, lâcher prise, en finir avec l’ego tout puissant et l’unifier avec cet Ordre supérieur qui ne fait que nous tendre la main qui nous restituera la nôtre. La volonté suppose que les choses ne seront pas simples, et cela est évident parce que des millénaires ont façonné notre égo au point d’en faire des nœuds tellement compliqués qu’il faut parfois toute une vie pour les défaire…C’est la première raison qui fait que l’on pense qu’il est plus simple de s’en référer à l’Ordre humain, surtout dans cette époque où l’on nous offre confort et facilité, dès lors que l’on possède sa clef, l’argent, parce qu’elle nous évite beaucoup d’efforts. Cependant en choisissant la facilité nous ne faisons qu’exister, et Vivre est d’une toute autre dimension, qu’il faut réellement vouloir.

Proposition de la langue des Oiseaux

Que nous révèle la langue des Oiseaux ? Si vous avez entendu la signification du mot Oiseaux comme je l’ai décrite plus haut et bien elle peut tout révéler, puisqu’il s’agit d’entendre le Céleste, le Haut. Elle ne se limite pas au langage, mais permet d’entendre l’Ordre Divin, qui nous appelle à revenir Vie après Vie dans son Océan. Elle est le signe de la présence Divine à nos côtés chaque jour, à chaque fois que nous écoutons un mot et qu’il résonne en Elle. Elle révèle la réalité de l’Univers au travers des Nombres et des Lettres… Elle nous permet d’entendre notre dualité et la dualité de tout ce qui existe, l’endroit et l’envers du réel qui est lui aussi bien réel mais que nous ne connaissons que très peu. Le langage est une alchimie, c’est lui qui crée l’Être au travers des Lettres, l’homophonie ici présente est à prendre avec la plus grande attention parce qu’elle est un des plus grands secrets de la langue des Oiseaux.

Erratum dans la vidéo : N’oublions pas que l’univers est mental, la science actuelle vient d’effectuer un pas de géant dans la compréhension de cela avec la découverte de la plus petite particule, le boson de Higgs. Celui-ci donne (il est supposé exister et remplir le champ de Higgs), lors d’une interaction de certaines particules avec un champ nommé champ de Higgs, leur masse à ces mêmes particules (quarks par exemple, excepté le photon), ce qui signifie qu’elles n’ont de masse ou en acquièrent une, qu’en entrant dans ce champ. Cela pour résumer sommairement, signifie que la matière solide existe ou n’existe pas en fonction d’un champ qui n’est autre que celui de la conscience d’un point de vue hermétique. Ces études sont disponibles partout sur le net, et il vous appartient de chercher avec votre volonté de savoir, pour trouver (études disponibles sur tous les sites de vulgarisation du boson de Higgs et sur le site du Centre Européen pour la Recherche Nucléaire de Genève où se trouve le plus grand accélérateur de particule mondial, le Large Hadron Collider – LHC).

Ainsi l’Univers est Mental, et c’est la première des 7 lois universelles que l’on retrouve dans le Kybalion, ouvrage écrit par Trois Initiés, héritiers de la Connaissance d’Hermès Trismégiste, le trois fois Grand.

Ainsi s’il manque à peine un tout petit pas de plus à la science actuelle pour établir ce fait, qu’elle n’a pas forcément envie d’établir au vu des enjeux économiques et à la profonde transformation que cette révélation opèrerait sur les consciences, la langue des Oiseaux nous le dévoile, tout simplement.

Si l’univers est mental, l’Être se construit par la Lettre… C’est bien ce qu’il se passe d’ailleurs, puisque ce qui existe est forcément nommé afin de lui donner sa réalité dans notre conscience. La langue des Oiseaux nous apprend aussi l’alchimie Lettre Nombre, comme elle existe en nous aussi, puisque nous portons tous un Nom, nous arrivons à la Vie par le Nombril… Nous sommes à la fois Nombre et Lettre. Tout se vérifie dans le langage au travers d’Elle. Un exemple connu : Trépasser : qui signifie non pas trois passages, mais passer dans le Trois qui est l’inconscient ou le non manifesté de notre réalité, d’où nous provenons. Voici là une alchimie Lettre Nombre des plus caractéristique, et il en existe des dizaines de ce type. La langue des Oiseaux permet d’établir une relation entre les Lettres de notre alphabet et les Nombres, au sein des Trois grands Ternaires du processus complet de la Création, et nous en propose un schéma complet représentatif d’une Grande Trinité constituée des Trois ternaires qui expliquent respectivement l’Esprit, le Corps et l’Âme, et dans lequel nous sommes placé au centre. Nous y entendons les processus d’évolution et d’involution qui nous régissent et tout prend un sens concret dans le quotidien que nous vivons, et que nous commençons à entendre à cette Lumière. La langue des Oiseaux nous invite à entendre le Grand Ordre et à nous réunifier avec lui, rien de plus ni de moins…et c’est là certainement la plus exaltante des propositions.

Il s’agit là d’un simple résumé de ce que révèle la langue des Oiseaux, le site comporte des centaines de références au langage vu par la langue des Oiseaux au sein d’un Abécédaire, des pages annexes dans le Blog pour en détailler certains aspects, des Alphabets Numérologiques réunifiés Lettre/Nombre qui expliquent à la fois la symbolique de la Lettre et celle du Nombre qui lui est attaché, enfin un livre pour proposer une méthode simple d’initiation. Le site permet également d’entendre ce qu’est l’alchimie, la grande alchimie spirituelle, capable de nous transformer profondément, comparable au Grand Œuvre des alchimistes, puisque elle permet la transmutation profonde de l’Humain en Divin. Voici une référence à Carl Gustav Jung au sujet du Grand Œuvre et de cette alchimie spirituelle :

Carl Gustav Jung, est connu pour avoir relié les catégories traditionnelles de l’alchimie (principes, opérations) aux processus psychiques, par définition inconscients4. Le Grand Œuvre préfigurant le chemin de développement de l’âme humaine au sein des mondes de matière, l’œuvre alchimique est inséparable de la propre transmutation de l’opérant. Selon les principes de la Table d’émeraude, d’Hermès Trismégiste, ce que l’on modifie à l’extérieur modifie l’intérieur et ce qui change le « microcosme » modifie aussi le « macrocosme » (et inversement). L’alchimie devient, dans cette optique, une discipline de travail intérieur, d’extraction et de sublimation des mercure (Esprit), soufre (Âme) et sel (Corps) pour les réunir et que l’opérant lui-même devienne cette Pierre philosophale (incitant les autres âmes à devenir « de l’or », symbole de l’esprit accompli).

Conclusion

Voici terminée cette présentation de la langue des Oiseaux et des Alchimies qui permettent d’entendre une autre dimension de ce que nous appelons couramment le réel, qui est l’autre moitié de celle-ci dans cet envers inconscient qu’il convient d’entendre. Ainsi nous pourrons parvenir à vivre une réelle unification de cette dualité présente en nous, êtres humains, sur le chemin de cet apprentissage de notre Divinité. Je vous souhaite une agréable autant que bénéfique lecture sur ce site.

%d blogueurs aiment cette page :